Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 21 janvier 2013 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

     

    Même Elodie aime mes mélodies dans AU FIL DES MOTS pecheur-150x150La scène se passe à côté du même maiche, au bord de la même mare, où je pêche avec la même esche, tout près de la même mer où il y a toujours la même marée, là où on s’était même marré, près du même motel, face au même hôtel. La même mémé, restée la même mariée au même marin, est la même mère du même mari, frère du même homme vivant avec le même môme dans le même home. Celui-ci est le même maître, le même être qui utilise le même mètre pour les mêmes métrages et le même ohmmètre pour les mêmes mesures.

    Pour préparer le même mets, avec le même œuf, même Albert a gardé le même meunier et la même meuf qui a toujours la même mine minable, les mêmes miches molles, les mêmes mèches moches et qui prépare les mêmes menus avec la même meurette pour la même miss et la même meute.

    moustique dans AU FIL DES MOTSC’est le même moustique qui a piqué le même loustic et celui-ci a fait la même moue que lorsqu’il s’est blessé avec la même houe que celle de grand-père.

    Le même animateur anime, même à Nîmes, la même momie qui plaît au même môme, même si, au même moment, le même môme ment et le même môme rit près du même mur où la même mamie cueille tous les ans les mêmes mûres.

    Enfin, à la même heure, sur des pistes de même aire, appartenant au même maire, les mêmes mémères du même âge, sortant de la même messe, dansent avec le même hère, sur le même air, en respirant le même air et avec le même art. Et c’est la même Aimée, c’est-à-dire la même mémé qui a même une bonne mémoire, celle qui porte une robe de même moire, même usée, dans le même musée où l’on entend la même musique et où le même musicien taquine la même muse ; il a toujours les mêmes mollets et utilise les mêmes mots laids, la même ode, la même mode, avec la même mise et la même misère.

    Pour finir, j’ai vu la même mouche choir dans le même mouchoir au milieu des mêmes mouchures… Et j’ai retrouvé le même or, dans le même état, sur le même étal, de même métal…

     

    © Francis Ghinolfi

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso