• 30 août 2014 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

     

     

    Le combat de Nantes

    D’après « Éphémérides militaires depuis 1792 jusqu’en 1815 » – Louis-Eugène d’Albenas – 1820

     

    L’armée royale dans la Vendée venait de se réunir dans le dessein de s’emparer de la ville de Nantes, qui, défendue seulement par une garnison de trois mille hommes, et ouverte de toutes parts, paraissait présenter une conquête facile.

    Cathelineau, qui venait d’en être nommé généralissime, fit d’abord sommer la place de se rendre, sous peine, aux habitants et à la garnison, d’être passés au fil de l’épée. Le conseil militaire et administratif ne consultant que son courage, répondit « que la nation ne traitait point avec les rebelles » et le maire ajouta : « Nous périrons tous, ou la liberté triomphera ».

    Dès lors l’armée vendéenne, forte de cinquante mille hommes, marche sur Nantes.

    Le 27 juin, d’Elbée s’empare du bourg de Nort, qui défendait un des faubourgs de la ville. Le 28, l’armée entière attaque tous les points accessibles, et pénètre dans les faubourgs. Les généraux Canclaux et Beyssert, qui, par leur exemple, excitaient le courage des soldats et des habitants, se défendent courageusement, et après des torrents de sang répandu, ils forcent l’armée royale à la retraite. Cathelineau, atteint d’une balle, mourut quelques jours après.

    Le lendemain 29, Charette essaya une nouvelle attaque, mais elle fut infructueuse, et les Vendéens, renonçant enfin à leur projet, quittèrent les environs de Nantes et se retirèrent, après avoir essuyé une perte énorme dans les combats des 28 et 29 juin.

     

    Pour en savoir plus

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso