•  

     

    La bataille d’Okinawa

     

    Début 1945, les Américains veulent reprendre une à une les îles du Pacifique qui sont occupées par les Japonais. Ils s’attaquent d’abord à Iwo-Jima, qui est une petite île volcanique avec 3 aérodromes qui pouvaient servir d’escales aux bombardiers Américains sur la route du Japon.

    Le 19 février 1945, au matin, la 5e flotte de l’amiral Spruance, après une forte préparation d’artillerie, débarque les 30 000 hommes du 5e corps amphibie Américain, commandés par le général Harris Schmidt. Les 22 000 soldats Japonais, commandés par le général Kuribayashi et retranchés dans des cavernes fortifiées, résistent âprement et inflige de lourdes pertes aux Américains.

    Le 15 mars, la conquête de l’île s’achève, mais 10 jours sont nécessaires aux marines pour nettoyer les poches de résistance Japonaise. Iwo-Jima sert alors de base pour les attaques aériennes sur le Japon.

    Étant donné la résistance opposée par les Japonais à Iwo-Jima, le commandement américain ne comptait pas occuper le Japon avant fin 1946. La phase suivante du plan américain est la conquête de l’île d’Okinawa. L’opération a pour nom de code « Opération Iceberg ».

    Les forces en présence sont d’une part, l’amiral Chester Nimitz, et le général Douglas Mac Arthur, commandant en chef Allié, avec la Xe armée du général Simon Buckner, 4 divisions de marines, et 4 divisions d’infanterie, soit 180 000 hommes ; d’autre part, le général Mitsuru Ushijima, qui commandait la XXXIIe armée japonaise et des troupes locales combinées, soit 130 000 hommes. Le 26 mars, les Américains occupent les îles Kerama et Keise, au sud-ouest d’Okinawa.

    Ils débarquent le 1er avril 1945. Le 3e corps amphibie débarque au nord de Hagushi, et le 24e corps au sud, sur la côte Occidentale d’Okinawa, à 16 kilomètres au nord de la principale ligne de défense japonaise.

    Le soir, 50 000 marines ont débarqué, et la tête de pont atteint 14 km de largeur et 4 km de profondeur. En deux jours, ils réussissent à percer à l’est des défenses japonaises, et encerclent les principales positions de l’île. Pendant les trois semaines qui suivent, le 3e corps amphibie contrôle le nord de l’île, à part quelques poches de partisans cachés dans la jungle.

    Mais c’est au sud que se déroule la principale bataille, le long de la ligne de défense japonaise Naha-Shuri-Yonabaru.

     

    Pour en savoir plus

     

    Image de prévisualisation YouTube

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso