•  

     

    Le combat de Bingen

    D’après « Nouveau dictionnaire historique des sièges et batailles mémorables » – 1809

     

    Le général Custine, repoussé pat les Prussiens, au commencement de 1793, jusqu’au delà de Mayence, après avoir envahi une partie du Palatinat y conservait encore ses positions sur la rive gauche du Rhin.

    La petite rivière de Nahe, qui a son embouchure dans ce fleuve à Bingen, séparait les avant-postes des deux armées. Les Prussiens occupaient au delà les deux rives du fleuve, et communiquaient par des ponts construits à Baccarach entre Bingen et Coblentz.

    Houchard commandait cette avant-garde, qui fermait l’aile gauche de l’armée française ; ses avant-postes furent attaqués et repliés par les Prussiens le 17 mars.

    Custine, arrivant avec un renfort de dix bataillons et huit escadrons, fit attaquer l’ennemi, le déposta des hauteurs de Stromberg, et dut ces avantages à la valeur des bataillons nationaux et à la précision du tir de l’artillerie française.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso