•  

     

     

    Le traité de San-Stefano

    D’après « L’élan d’un peuple : la Bulgarie jusqu’au traité de Londres, 1861-1913 » – Comte Ambroise de Landemont – 1914

     

    Le 3 mars, le traité de San-Stefano fixa les conditions de la paix qui terminait la guerre entre l’empire russe et l’empire ottoman.

    Ce traité consacrait le démembrement de la Turquie, qui perdait à peu près les deux tiers de son territoire d’Europe. Il constituait une grande Bulgarie, comprenant les pays habités par les Bulgares, la Roumélie orientale (excepté quelques villages musulmans) et une partie de la Macédoine.

    La Bulgarie était limitée au nord par le Danube (excepté la Dobrudja, attribuée à la Roumanie), à l’est par la Serbie, et elle comprenait une partie de la Macédoine s’étendant presque jusqu’à Salonique. La Bulgarie, autonome et vassale de la Porte, devenait principauté analogue à la Roumanie avant la guerre.

    La Roumanie, déclarée indépendante, recevait la Dobrudja, en échange de la Bessarabie cédée à la Russie, la Serbie et le Monténégro devenant indépendants avec des agrandissements de territoire prélevés sur l’Herzégovine. La Bosnie et ce qui restait de l’Herzégovine bénéficiaient d’une autonomie administrative.

    La Russie avait l’Arménie, Bajazid, Kars, Batoum, la Bessarabie et une indemnité de guerre.

    « Par la constitution de la grande Bulgarie, se créait dans les Balkans, aux portes de Constantinople, un Etat vaste et puissant, destiné à rester indéfiniment dans la sphère d’influence russe. La Turquie d’Europe était disloquée, séparée en trois tronçons : un premier, composé de Constantinople, de la Thrace et d’Andrinople, limité partout par la Bulgarie ; un second, composé de la Thessalie, de l’Epire et d’une partie de la Macédoine ; un troisième, composé partie de la Bosnie et partie de l’Herzégovine ».

    La Bulgarie reconstituée, le Monténégro recevant les territoires autour de Scutari, étaient satisfaits, mais la Roumanie, qui avait fourni des troupes et fait vaillamment son devoir contre la Turquie, avait échangé à contrecœur la Bessarabie contre la Dobrudja.

    « La Serbie réclamait d’autres agrandissements, et la Grèce se plaignait d’avoir été oubliée dans le partage ».

    L’Angleterre, dont les cuirassés étaient en face de San-Stefano, sur la mer de Marmara, aux îles des Princes, « ne voulait à aucun prix souscrire au démembrement de l’empire turc, et le morcellement de la Bosnie et de l’Herzégovine, compliqué de l’annexion de la plus grande partie de la Macédoine en faveur de la Bulgarie, contrariait les vues de l’Autriche dans la direction de Salonique ».

    La Russie espérait que l’Allemagne lui manifesterait quelque reconnaissance, pour les services rendus par son attitude pendant les campagnes de 1866 et de 1870, et appuierait le nouvel état de choses. C’était mal connaître la politique du prince de Bismarck, qui comptait sur l’Autriche pour introduire en Orient l’influence allemande, et n’entendait pas permettre que la Russie fût un obstacle à cette pénétration.

    La Prusse est coutumière du fait ; sans prendre part aux hostilités, elle s’entend à tirer un excellent parti des victoires remportées par les autres. « N’est-ce pas la Prusse qui, en 1792, obligea Catherine II à se contenter de la conquête d’Otchovow, alors que les succès remportés par ses armes paraissaient lui permettre des agrandissements importants de territoire ? ».

    La tactique prussienne devait être la même, au lendemain du traité de San-Stefano.

    « Aux deux époques, le coup décisif fut porté de la même façon : en 1792, les ministres de l’Angleterre et de la Prusse adressèrent au cabinet de Saint-Pétersbourg une note collective, qui mit fin aux dernières hésitations de Catherine II.

    En 1878, les bases de la paix future ont été posées dans une note combinée à Londres, et que le comte Schouwalof n’apporta à son gouvernement qu’après s’être concerté à Berlin avec le prince de Bismarck ».

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso