Restez à jour: Articles | Commentaires

  •  

    La chapelle de la famille Doley Chapelle de la famille Doley

    Dans le cadre du plan d’aménagement du cimetière Saint-Michel d’Épinal, la Chapelle DOLEY est appelée à disparaître….

     

    Proche de notre sépulture familiale, fortement endommagée par un obus de 105 en juin 1940, elle reste pour moi le souvenir d’une période de guerre qu’enfant j’ai vécu….

    Des canonnades intenses, particulièrement dans la nuit du 19 au 20 juin 1940, avec sifflements d’obus, vraisemblablement, en direction des ponts intacts sur la Moselle à Epinal, en provenance du fort de Longchamp (200 Obus de 105) et de l’ensemble des batteries disponibles autour d’Epinal, également du  fort de Dogneville sur le haut du Faubourg d’Ambrail.

     

    Fortement endommagée par un obus en juin 1940, elle restera, néanmoins, le témoin d’événements importants qui ont marqué cette période de guerre, par la résistance, à Épinal, où sur la rive droite de la Moselle les ponts intacts seront défendus par l’escadron motorisé du GRDI 46 du capitaine Marc ROUVILLOIS jusqu’au 19 Juin 1940 à son repli vers 14 heures 40…..

    C’est ainsi que dans la soirée du 19 juin vers 21 heures, le lieutenant MARTIN qui commande la batterie des forts de la place d’Epinal, reçoit du colonel GUILLEMIN du 112e R.A.L., l’ordre de faire en sorte que les ouvrages exécutent d’urgence des tirs avec les tourelles sur les ponts et les débouchés Est d’Epinal…..

    Aussitôt le lieutenant MARTIN, avec le lieutenant SCART, repèrent des objectifs sur le grand plan directeur du fort de Longchamp….

    « Ordre est donné au lieutenant CHARVET du fort de Dogneville d’activer sa tourelle de 155R sur la bifurcation 133 en haut du Faubourg d’Ambrail et la bifurcation 120, Faubourg de Poissompré jusqu’au cimetière Saint-Michel d’Epinal d’une part et d’autre part vers l’Etang du Château (actuel parking de la patinoire) ».

    Le lieutenant MARTIN, au fort de Longchamp, prend à son compte, pour la tourelle de 155R : les ponts restants en ville d’Epinal et pour la tourelle de 75 : la route du Saut-le-Cerf jusqu’au Port d’Epinal.

    Pour ma part, j’estime : qu’en fonction des ordres donnés au fort de Dogneville d’avoir comme objectif « la bifurcation 120, Faubourg de Poissompré jusqu’au cimetière Saint-Michel d’Epinal », c’est à l’occasion de ces tirs que la chapelle DOLEY a reçu l’obus qui l’a endommagée.

    Une certitude : cet événement s’est bien déroulé en juin 1940….

    Faute d’archives complètes, il est impossible de dresser un tableau des tirs exécutés sur Epinal, mais on sait que dès 21 heures, le 19 juin 1940, l’ensemble des batteries disponibles autour d’Epinal ont reçu l’ordre du général DURON (30e DIA2) de tirer avectoute l’artillerie disponible uniquement sur les têtes des ponts intacts….

    En conclusion, malgré sa disparition, la chapelle DOLEY restera un témoignage des événements de juin 1940 à Epinal.

    Cela rappelle aussi la guerre de 1870, avec  « La Ferme à l’Obus » à La Baudenotte à Epinal, et également « Le Chêne traversé par un obus allemand »  le 12 octobre 1870 à l’emplacement actuel de la piscine du camping municipal d’Epinal au parc du Château.

     

    G. THIRIOT.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso