Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 9 février 2014 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

     Bataille d'Aliwal

     

    La bataille d’Aliwal

    D’après « Le Spectateur militaire » – 1846

     

    Après les sanglantes batailles de Moodkee et de Ferozezhah, les Sikhs repoussés n’avaient cependant point abandonné la rive droite du Sutledge. Sous les ordres de Runjoor-Sing et du raja de Ladwa, ils s’étaient établis et retranchés autour du petit fort de Buddawul.

    Craignant d’être tournés dans cette position, ils l’abandonnèrent précipitamment dans la nuit du 22 janvier et se retirèrent vers le fort de Tulwun. Le général anglais, ayant eu connaissance de ce mouvement de retraite, fit aussitôt occuper la position avancée par sa cavalerie. Renforcé par un corps venant de Lodianah et fort de 4 000 hommes d’infanterie et de 12 pièces de campagne, il prit la résolution de marcher à l’ennemi.

    Les reconnaissances annoncèrent que les Sikhs étaient campés sur les bords du Sutledge, couverts par un retranchement en demi-cercle, garni de 40 à 50 pièces de gros calibre et dont les flancs s’appuyaient à la rivière. Dans la nuit du 26, la 2e brigade de la division Smith, commandée par le brigadier Wheeler, rejoignit l’armée.

    Le 28 au matin, les espions rapportèrent au général que les Sikhs s’étaient mis en marche dès la pointe du jour ; il en acquit lui-même la certitude, en dirigeant ses regards sur le village d’Aliwal du haut des maisons de Porrein.

    Le centre des ennemis occupait le village d’Aliwal, la gauche était défendue par une forte redoute, et la droite était en position sur une colline assez élevée. Le terrain en avant de cette position était complètement découvert et laissait un libre jeu au canon des deux armées.

    La cavalerie anglaise, placée en première ligne, se divisa en deux parties, allant se masser sur les deux flancs, et découvrant ainsi les têtes de colonnes de l’infanterie, qui, en approchant du lieu qui devait être le théâtre du combat, se déployèrent en ligne. Les bataillons en échelons sur les deux ailes étaient soutenus par la cavalerie et l’artillerie qui avait pris position sur le front de l’armée.

    A dix heures du matin, l’ennemi ouvre la canonnade sur les masses anglaises qui s’avancent à découvert. Le général anglais fait arrêter ses troupes sous le feu, et, examinant de plus près la position des Sikhs, il donne l’ordre au brigadier Godby d’attaquer Aliwal. Ce village fut abordé avec impétuosité ; les Sikhs, se défendant avec fureur et luttant corps à corps, essayèrent vainement de tenir.

    Le brigadier Cureton se précipite alors sur la cavalerie ennemie qui est à la gauche. Soutenu par la cavalerie légère et les gardes du corps, il la désorganise, la sabre et la fait reculer sur l’infanterie.

    A la gauche, le 53e et le 30e indigène, sous le brigadier Wilson, tiennent tête aux bataillons Avitabile.

    Les Sikhs, culbutés au centre et à gauche, cherchent à maintenir leur droite dans le village de Rhoondee, afin de couvrir le passage de la rivière.

    Le 16e lanciers, soutenu par le 3e de cavalerie, tourne ce village par la droite, tandis que le 53e  et le 30e indigène l’abordent de front. La résistance des Sikhs est énergique ; ils disputent le terrain pied à pied. Une partie de leur infanterie jette ses fusils, met le sabre à la main et fait des efforts désespérés.

    Malgré leur bravoure, les Sikhs durent céder; rejetés de leur dernier point d’appui, ils se retirèrent en désordre vers le Sutledge. Une batterie de 12 pièces les suivit promptement et augmenta la confusion. Se jetant dans les bateaux et au travers des gués sous les obus et la mitraille, ils perdirent une grande quantité de monde.

    Le résultat de cette bataille fut la prise du camp sikh, rempli de munitions de guerre de toute espèce, et de 52 pièces de canon.

    La perte des Anglais à la bataille d’Aliwal fut de 600 hommes tués ou blessés, parmi lesquels 31 officiers.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso