• 6 janvier 2014 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le combat de Karmidtjen

    D’après «Dictionnaire historique des batailles, sièges et combats de terre et de mer qui ont eu lieu pendant la révolution française » – 1818

     

    Le second corps de cavalerie de la grande armée française, commandé par le maréchal Bessière, qui combattait contre les Prussiens et les Russes, occupa Biézun dès le 19 décembre 1806.

    Les alliés, qui surent apprécier cette position, ne manquèrent pas de calculer que le projet de Napoléon pouvait être de séparer les Prussiens d’avec les Russes : ils se déterminèrent à attaquer ce village, pour tâcher de le déjouer, et l’on vit déboucher aussitôt sur plusieurs routes les forces combinées de Russie et de Prusse. Les deux seules compagnies d’infanterie qui se trouvaient alors à portée du maréchal Bessières furent placées près de Biézun.

    Ce maréchal donna l’ordre au général Grouchy de se porter avec sa division sur le village de Karmidtjen, dans lequel l’ennemi avait déjà jeté un bataillon, et dont il était près de se rendre maître, en étant fort proche, avec des forces considérables.

    La division française s’y précipita aussitôt, et la ligne des alliés fut rompue. Elle enfonça et jeta dans les marais toute leur infanterie et toute leur cavalerie : elles avaient une totalité de six mille hommes.

    Les Français victorieux dans ce combat firent cinq cents prisonniers, et s’emparèrent de cinq pièces de canon et de deux étendards qui furent enlevés aux Russes.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso