•  

     

    Le combat d’Ebensberg

    D’après « France militaire. Histoire des armées françaises de terre et de mer » – Abel Hugo – 1838

     

    Dans sa marche progressive du 30 avril au 2 mai, les différents corps de la Grande-Armée obtinrent quelques petits avantages.

    Le 3 mai, l’avant-garde du corps du maréchal Masséna arriva à Linz, où les débris des deux corps de l’archiduc Louis et du général Hiller, formant un effectif de plus de 30000 hommes, étaient réunis dans une position avantageuse en avant de la Traun. Cependant le général Hiller, craignant d’être tourné par sa gauche, porta ses troupes sur Ebersberg afin d’y passer la rivière.

    L’Empereur, qui, le même jour, avait établi son quartier général à Lambach, fut bientôt informé de la position des troupes autrichiennes, et donna l’ordre au maréchal Bessières et au général Oudinot de se porter sur Ebersberg pour seconder le maréchal Masséna.

    L’avant-garde du corps d’Oudinot, formée de la division Claparède, rencontra, dans la matinée, l’arrière-garde autrichienne en avant d’Ebersberg. Le général Cohorn, appartenant à cette division, à la tête des bataillons des tirailleurs du Pô et des voltigeurs corses, attaqua impétueusement les Autrichiens au moment où, sous la protection des nombreuses batteries qui garnissaient le pont d’Ebersberg, ils s’avançaient sur ce pont pour gagner la rive droite de la Traun.

    Ce pont, qui se prolonge sur quelques îlots et divers bras que forme la rivière, présente un trajet assez long à parcourir. Plusieurs fois les Français s’y précipitèrent avec ardeur, et toujours la mitraille les repoussa. Alors le général Claparède s’avança avec le reste de sa division, et, grâce à ce renfort, les canons, les caissons, les chariots et les chevaux de l’ennemi furent en un instant renversés dans la rivière.

    Mais les premières arches du pont ayant été détruites par le feu qui prit aux maisons voisines, les Français qui étaient déjà de l’autre côté se trouvèrent séparés du reste de l’armée, et eurent à tenir tête aux 30000 Autrichiens que le général Hiller avait rangés en bataille sur les hauteurs en arrière du village.

    Les 7000 hommes de la division Claparède soutinrent pendant longtemps cette lutte inégale et donnèrent le temps aux autres divisions de rétablir le passage et de venir à leur secours.

    Les Autrichiens, craignant d’être débordés par leur gauche, firent leur retraite en abandonnant aux vainqueurs quatre canons et deux drapeaux. Des monceaux de morts encombraient le village d’Ebersberg, qui fut entièrement brûlé, et dont les ruines fumaient encore huit jours après.

    Les Autrichiens eurent, dans cette journée, 4500 hommes tués ou blessés, et laissèrent entre les mains des Français 7500 prisonniers. La division Claparède eut 300 hommes tués et 600 blessés. Une compagnie du bataillon corse, poursuivant l’ennemi dans un bois, fit à elle seule 700 prisonniers.

    Pendant le combat d’Ebersberg, le maréchal Lannes arrivait à Steger, où il fit rétablir le pont que l’ennemi avait détruit.

    Les députés des états de la Haute-Autriche furent présentés à l’Empereur à son bivouac d’Ebersberg.

    Dans le même temps, les autres corps s’avançaient rapidement. Bernadotte avait, le 6 mai, son quartier général à Rœtz, sur la grande route de Ratisbonne à Prague. Lannes arrivait le même jour, avec l’avant-garde, à Molk, pendant que le corps de Masséna le remplaçait à Amstetten.

    Davoust, bien certain que l’archiduc Charles s’enfonçait décidément dans la Bohême, avait suivi le mouvement qui lui avait été prescrit, et était arrivé, le 5 mai, à Linz. Il resta dans cette ville pour observer le mouvement de l’archiduc Charles, qui paraissait se diriger sur Vienne par les routes qui y conduisent de la Bohême, et dont on apercevait déjà les avant-postes sur la rive gauche du Danube.

    Ainsi, rien n’arrêtait plus la marche de l’Empereur sur la capitale de l’Autriche.

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso