Restez à jour: Articles | Commentaires

  •  

     Adjudant-chef Pascal CORREIA dans A NOS ANCIENS adjudant-chef-pascal-corriera-150x150insigne-287promotion-150x150 dans A NOS ANCIENS

     

    Né le 9 mai 1967 à Gray (Haute-Saône), Pascal Correia a 18 ans lorsqu’il est appelé le 1er décembre 1985 à servir au 9e Régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers pour effectuer son service militaire.

    Deux ans plus tard, il s’engage au sein du régiment et intègre le corps des sous-officiers le 1er novembre 1990.

    Désigné pour servir avec son unité au Tchad du 12 décembre 1991 au 25 février 1992, ses qualités physiques remarquables lui permettent dès son retour de rejoindre les commandos de recherche et d’action dans la profondeur.

    À l’issue de sa formation pendant l’été 1994, il est désigné pour servir en ex-Yougoslavie.

    Il s’y distingue une première fois le 31 août en exfiltrant de l’aéroport de Sarajevo, un journaliste espagnol pris sous le feu des snipers serbes. Puis dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, il participe sur les pistes du mont Igman à l’interception d’une section de militaires bosniaques équipés d’armes anti-chars. Enfin, il se distingue tout particulièrement le 14 novembre à Ilidza lors d’une mission de renseignement de nuit. Menacé et retenu pendant plus de deux heures par une section de militaires serbes, il conserve une attitude déterminée jusqu’au dénouement de la situation.

    Pour l’ensemble de ces faits, il reçoit la Croix de la Valeur militaire avec étoile de bronze le 14 avril 1995.

    Un an plus tard, il est désigné pour partir avec les Commandos de Renseignement et d’action dans la profondeur du régiment dans le cadre de l’opération Salamandre à Mostar.

    Il prend ensuite part à l’opération Almandin II en République Centrafricaine du 14 décembre 1996 au 4 mai 1997.

    Pascal Correia est promu sergent-chef le 1er juillet 1997 et poursuit son parcours au sein du groupement des commandos parachutistes.

    Il quitte le 9e R.C.P. en août 1999 pour rejoindre le Centre National d’Entraînement Commando de Mont-Louis. Au cours de son séjour, il se distingue particulièrement dans l’instruction spécifique dispensée au profit des journalistes de défense, une population exigeante et à forte médiatisation qui conforte l’image d’excellence du C.N.E.C.

    Au cours de son affectation, il est l’initiateur du développement et de l’enseignement de nouvelles méthodes de tir. Son implication personnelle et ses qualités de formateur permettent au centre de faire évoluer l’apprentissage du tir de combat au profit des stagiaires.

    Promu adjudant le 1er janvier 2003, il est désigné pour un séjour au sein de l’état-major interarmées des forces françaises au Cap Vert du 2 février au 9 mars 2003.

    Résolument attiré par l’action, il est affecté au 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers le 1er août 2003, pour servir au sein du groupement de commandos parachutistes. Il enchaîne plusieurs séjours au Kosovo en 2004, au Sénégal et au Gabon en 2005, puis au Tchad en 2006.

    Désigné pour participer à l’opération Pamir XVI en Afghanistan au sein de l’O.M.L.T. (Operational Mentoring and Liaison Team) composée par les G.C.P. de la 11e brigade parachutiste, il débarque à Kaboul le 8 avril 2007. Engagé comme sous-officier « opérations » au sein du groupe de commandement et de soutien des équipes de liaison et de conseillers tactiques et techniques, il se distingue à maintes occasions et fait preuve d’un courage exemplaire lors des accrochages avec les éléments rebelles.

    Son art du métier lui avait valu son surnom, « l’artiste ».

    Dans la nuit du 24 au 25 juillet 2007, intégré au sein d’une compagnie afghane dans le district de Jaghato, il est grièvement blessé par des tirs de projectiles adverses. Immédiatement évacué vers l’hôpital le plus proche, il décède des suites de ses blessures.

    Pour son sacrifice et son courage au service de la France, la croix de la Valeur Militaire avec palme lui est attribuée le 27 juillet 2007.

    Il est promu adjudant-chef à titre posthume le 25 juillet 2007 et fait Chevalier de la Légion d’honneur le 22 septembre de la même année.

     

    L’adjudant-chef Pascal CORREIA était titulaire des décorations suivantes :
    - Chevalier de la Légion d’honneur
    - Croix de la Valeur militaire avec deux citations
    - Croix du combattant
    - Médaille d’outre-mer avec agrafes « RCA et Tchad »
    - Médaille d’or de la défense nationale
    - Médaille commémorative française avec agrafes « ex-Yougoslavie et Afghanistan »
    - Médaille ONU avec agrafe « ex-Yougoslavie »
    - Médaille OTAN avec agrafes « ex-Yougoslavie, Balkans et Afghanistan »

     

    L’adjudant-chef Pascal CORREIA est le parrain de la 287e promotion de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active de Saint-Maixent.

    Image de prévisualisation YouTube

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso