Restez à jour: Articles | Commentaires

  •  

     Le 29 février 1912 – Le combat de Souk-el-Tenin dans EPHEMERIDE MILITAIRE le-lieutenant-merle-150x150

     

    Le combat de Souk-el-Tenin

    D’après « Les hauts faits de l’armée coloniale » – F. Bertout de Solières – 1912

     

    Les troupes avaient bivouaqué la veille et la nuit précédente à Aïn-Mekoune. A trois heures du matin, le camp est levé et les quatre colonnes du Littoral, du Tirs, Brulard et Taupin se sont dirigées sur Aïn-Mekoune. Vers huit heures, après quelques échanges de coups de fusil aux avant-gardes, les batteries de 75 prennent position et entrent en action.

    La colonne avait pris Aïn-Mekoune comme objectif, afin d’y attendre le convoi de ravitaillement et de munitions venant de Mediouna. C’est à ce lieu de rendez-vous que la colonne du Littoral prit position, ayant la colonne Brulard à sa gauche, celle du Tirs à sa droite et la colonne Taupin en arrière, pour la protection du convoi.

    Les Marocains, peu nombreux, sont tenus en respect jusqu’à 11 heures par un feu lent.

    Vers midi, les chasseurs d’Afrique préposés à la garde d’une position voient un gros de Marocains arriver sur eux.

    Ils sont six pelotons : un escadron du 1er régiment, capitaine Blasselle, et deux pelotons du 5e ; ils font combat à pied. Mais, devant le nombre des adversaires qui approchent jusqu’à 50 mètres, le premier peloton charge. Il a deux blessés laissés sur le terrain. Le second peloton charge à son tour ; celui-ci perd aussi plusieurs hommes.

    Les six pelotons se lancent successivement dans une charge furieuse pour relever les leurs. La mêlée est effroyable, indescriptible. Les chasseurs font un carnage terrible. Le champ de bataille est jonché de cadavres de Marocains. Malheureusement ces charges nous coûtent onze tués et de nombreux blessés.

    Les tirailleurs arrivent alors. Ils repoussent l’ennemi et relèvent les morts. Un des cadavres avait été décapité. De son côté, la colonne Brulard avait deux tués et dix blessés.

    A quatre heures, nos troupes sont maîtresses du terrain et rentrent à Aïn-Mekoune, où elles campent.

    Voici les pertes déplorées par le 5e régiment de chasseurs : le maréchal des logis Didier, les chasseurs Bergeron, Condé, Lardier, Ciccodi, Guidice, Bonin, Martinelli, tués.

    Les lieutenants Merle et Vallée, le maréchal des logis Granger, les chasseurs Turquois, Malton, Vergues, Roart, Ballot, Lacrox, Camigli, Muller, Tétrault, Desmarais, Avéroux, Arnaud, Sabatier, blessés.

    La colonne Taupin avait soutenu de son côté deux rudes attaques des Berbères qui coutèrent la vie au lieutenant Louis Bataille, des tirailleurs sénégalais.

     

    D’après « L’Afrique du Nord illustrée : journal hebdomadaire d’actualités nord-africaines : Algérie, Tunisie, Maroc »

     

    Il nous faut enregistrer la mort du lieutenant Merle et du cavalier Granger, qui n’ont pas survécu aux blessures reçues au cours des derniers combats.

    Le lieutenant Merle appartenait au 5e Chasseurs d’Afrique. Blessé le 29 février, au combat de Souk-el-Tenin, il avait dû subir l’amputation de la jambe droite.

    Il n’était âgé que de 29 ans. Engagé volontaire au 1er régiment de dragons, à Montargis, en 1897, il entrait en 1902 à l’École d’application de cavalerie de Saumur, avec le n°1, sur 63, et en sortait avec le même classement et la note générale « très bien ».

    Nommé sous-lieutenant au 5e Chasseurs d’Afrique, le 1er avril 1903, il fut remarqué bientôt comme un officier d’avenir, affable avec ses hommes et possédant toutes les qualités requises pour arriver aux plus hauts grades.

    Quatre jours avant sa mort, le lieutenant Merle était fait chevalier de la Légion d’honneur pour sa belle conduite au combat du 29 février.

    Le maréchal des logis Granger Raoul, qui a trouvé la mort aux côtés de son chef, n’était âgé que de 21 ans.

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso