Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 9 février 2013 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le « cimetière des fous » de Cadillac sur Garonne (33) dans COUP DE GUEULE carte-de-cadillac-150x150plaque-commemorative-du-carre-militaire-de-cadillac-150x150 dans COUP DE GUEULEle-carre-militaire-de-cadillac-150x150

     

    Inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, par arrêté du 26 avril 2010, le carré militaire de Cadillac (Gironde) est dans un état plus que déplorable.

    C’est au lendemain de la première guerre mondiale que l’habitude a été prise d’enterrer dans ce cimetière, les « fous » qui passaient de vie à trépas derrière les murs de l’asile. Les anciens combattants ayant perdu la raison dans les tranchées s’appelaient alors « les mutilés du cerveau ». Ils ont été les premiers à se fondre dans ces arpents de terre.

    Le « cimetière des oubliés » ou « cimetière des fous » représente un témoignage unique en France du traitement psychiatrique réservé aux victimes de guerre.

     

    Ces Poilus, ces « mutilés du cerveau », considérés comme « les soldats de la honte », reposent ainsi depuis des années, dans ce que l’on peut appeler en 2013 le « carré de la honte ».

    A l’aube du centenaire de la première guerre mondiale, une prise de conscience serait nécessaire, l’aspect général de ce champ des morts étant d’une infinie désolation. La réhabilitation de ce carré militaire serait un hommage à ces soldats français qui ont perdu la raison pour défendre la Patrie.

     

    Dans la vidéo, on peut découvrir le carré militaire (98 tombes) à partir de 3’10.

    http://www.dailymotion.com/video/x3f0n0

     

    L’association « Les Amis du Cimetière des Oubliés » dont le président est le professeur Michel Bénézech psychiatre, médecin légiste et criminologue, se mobilise pour la préservation du cimetière des Aliénés de Cadillac sur Garonne (Gironde) 

    Plus de renseignements sur ce cimetière : Association Française d’Information Funéraire

     

     

     

  • 2 commentaires à “Le « cimetière des fous » de Cadillac sur Garonne (33)”

    • BAJOLLE on 2 juillet 2013

      Petite rectification : ce n’est pas que « l’habitude a été prise » d’enterrer ces morts dans ce lieu à part : un nouveau cimetière ! C’est parce que le nombre de défunts victimes des combats excédait largement les capacités du petit cimetière communal de CADILLAC, que cette extension a été spécialement prévue.
      Les délibérations et transactions entre la commune et l’asile ont dure plus de 2 ans avant d’aboutir… Ce cimetière était destiné à accueillir exclusivement tous les morts venant de l’asile. A l’heure actuelle 3 carrés et le mur d’enceinte sont incrits à l’inventaire des MH. Voir la brochure du Pr. BENEZECH : Heurs et malheurs du cimetière des Aliénés.
      Cordialement !
      M. BAJOLLE, secrétaire de l’association

    • john on 23 juillet 2013

      Bravo un blog de qualité.

    Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso