• 7 janvier 2013 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le 7 janvier 1807 – La prise de Breslau dans EPHEMERIDE MILITAIRE la-prise-de-breslau-150x150

     

    La prise de Breslau

    D’après « Histoire des campagnes de l’empereur Napoléon dans la Bavière et l’Autriche, dans la Prusee et la Pologne » – 1843

     

    Depuis le 18 décembre 1806 que l’Empereur était arrivé à Varsovie, jusqu’à l’époque du 6 janvier 1807 où toute l’armée fut établie dans ses cantonnemens définitifs, il s’était passé sur les derrières de l’armée différents événements.

    La guerre n’avait pas eu moins d’activité en Silésie qu’en Pologne. Jérôme, roi de Weslphalie, ayant été rappelé auprès de l’Empereur, pour assister aux premières opérations de la campagne contre les Russes, avait laissé la direction du siège de Breslau à son chef d’état-major, le général comte Hédouville.

    Pour inquiéter les assiégeants, le gouverneur de la Silésie, le prince d’Anhalt-Pless, forma un corps de 8000 hommes tirés des garnisons des places de Silésie qui n’étaient pas bloquées par les Français, et des gardes des forêts et des montagnes, qui forment dans ce pays une corporation nombreuse.

    Le général comte Hédouville fit marcher contre lui le comte Montbrun, avec une partie des troupes de Wurtemberg, et le général Minucci qui commandait les Bavarois. Ces deux généraux atteignirent les Prussiens à Strehlen, le 24 décembre, les mirent en déroute, leur prirent 400 hommes, 600 chevaux et un convoi de subsistances que l’ennemi avait l’intention de jeter dans Breslau.

    Après cet échec, le prince de Pless rallia ses troupes derrière la Neisse, et revint encore à marches forcées sur Breslau, dans l’espoir de surprendre, par une apparition subite, quelques quartiers des troupes du siège, et de parvenir à introduire du secours dans la ville. Il arriva effectivement le 30 décembre, avec environ 9000 hommes auprès du village de Kleinbourg, où était le quartier-général wurtembergeois.

    Mais le comte d’Unsbourg qui dirigeait le siège sur la rive gauche de l’Oder, reçut vigoureusement l’attaque des Prussiens, et les contint pendant qu’il avait envoyé prévenir les généraux Montbrun et Minucci. Ils manœuvrèrent sur les derrières du prince d’Anhalt-Pless avec tant de succès, que celui-ci fut obligé de se retirer précipitamment. On lui fit 1800 prisonniers dans le premier moment de sa retraite. Mais les généraux Minucci et Montbrun le poursuivirent, le joignirent près de Schweidnitz et auraient infailliblement détruit son corps, si ce général prussien ne s’était empressé de le disperser et de faire rentrer ses troupes dans les places par petits détachements.

    Le 5 janvier 1807, Breslau capitula. Elle fut investie le 7 janvier et on trouva dans cette place une immense artillerie et des magasins de toute espèce.

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso