• 3 décembre 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     Cérémonie de remise du premier drapeau des Chasseurs dans PAGES D'HISTOIRE drapeau-des-chasseurs-150x150

     

    D’après « Histoire de nos drapeaux de 1792 à nos jours, leurs légendes et leurs gloires » – Henri Le Pointe – 1909

     

    Les dix premiers bataillons de chasseurs, créés par l’ordonnance du 28 septembre 1840, sous le nom de Chasseurs d’Orléans, du nom du prince qui avait le plus contribué à leur formation, reçurent, des mains du roi Louis-Philippe, un drapeau unique pour les dix unités de l’arme, dans une revue passée, le 4 mai 1841, dans la cour du Carrousel.

    Voici comment le Journal officiel du 6 mai 1841 donne la relation de cette solennité :

    4 mai 1841. Aujourd’hui, à 11h30, les dix bataillons de Chasseurs étaient réunis dans la cour du Carrousel, rangés sur dix lignes, clairons en tête, le front au château, sous le commandement supérieur de Monseigneur le duc d’Orléans. Son Altesse Royale avait sous ses ordres les généraux Rostolan, Marbot, les chefs d’escadrons Ney d’Elchingen et de Montguyon, ses aides de camp et officiers d’ordonnance.

    A midi, le Roi montait à cheval. Le roi des Belges ; le prince de Joinville ; les maréchaux Soult, Gérard ; les généraux Pajol, Darriule, Jacqueminot, Schneider, d’Houdetot, un des créateurs de l’arme, et avec eux un nombreux état-major accompagnaient Sa Majesté.

    Le Roi a passé dans les rangs et parcouru successivement, dans toute la longueur et avec une satisfaction visible, les belles lignes qui s’étendaient de la Cour à la place du Carrousel. Après le passage du Roi, les bataillons se sont rangés, par une évolution aussi rapide que pittoresque, à droite et à gauche et ont serré en masse, laissant au milieu un espace vide de toute la longueur du Pavillon Central.

    Au moment où Sa Majesté est venue se placer sous le Pavillon de l’Horloge pour le défilé, ces deux masses, serrées chacune sur cinq lignes de profondeur, faisaient par la gravité de leur uniforme, par l’éclat de leurs armes et par l’allure résolue des officiers et des soldats, un spectacle tout à fait imposant et martial.

    Les clairons, adossés à l’Arc de Triomphe du Carrousel, ayant ouvert le ban, l’officier porte-drapeau s’est avancé à vingt pas du Roi, escorté par cinq sous-officiers et cinq caporaux représentant les dix bataillons.

    Alors, le maréchal Soult s’étant fait apporter par le colonel d’état-major Foy, le drapeau destiné au corps des chasseurs, avant de le remettre à Sa Majesté le Roi, a prononcé d’une voix forte et retentissante la formule militaire du serment au Drapeau, ainsi conçue :

    - Officiers, Sous-Officiers, Caporaux et Chasseurs, Vous jurez fidélité et obéissance au Roi des Français et à la Charte constitutionnelle, ainsi qu’aux lois du royaume ?
    - Nous le jurons !

    Le Maréchal a ajouté :

    - Vous jurez de défendre ce Drapeau que le Roi va confier à votre vaillance. Vous jurez de périr jusqu’au dernier, plutôt que de l’abandonner jamais ?
    - Nous le jurons !

    Alors le Roi, ayant pris le drapeau des mains du Maréchal Soult, et Monseigneur le duc d’Orléans ayant fait sonner un second ban, Sa Majesté a adressé à la troupe une allocution chaleureuse, à laquelle ont répondu les cris unanimes de : Vive le Roi !

    Puis Sa Majesté a remis le drapeau à l’officier chargé de sa garde.

    Le défilé des dix bataillons a eu lieu ensuite, Mon-seigneur le duc d’Orléans en tête de l’imposante colonne. Ce défilé s’est effectué avec un ordre et une précision remarquables, aux cris mille fois répétés de : Vive le Roi !

    Après le défilé, les officiers ont été reçus par Sa Majesté dans la salle des Maréchaux, et il les a complimentés sur la belle tenue et le martial aspect de leurs soldats. Le soir, le Roi conviait à sa table les chefs des dix bataillons qui étaient par rang d’ordre : MM. de Ladmirault, Faivre, Camou, de Bousingen, Mellinet, Forey, Répond, Uhrich, Clère et de Mac-Mahon.

    Le 2e bataillon, destiné à tenir garnison à Vincennes, eut l’honneur d’être chargé de la garde du drapeau de la nouvelle arme.

     

    Pour de plus amples renseignements sur les drapeaux successifs des Chasseurs

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso