• 5 octobre 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     Le 5 octobre 1914 – La première victoire aérienne homologuée dans EPHEMERIDE MILITAIRE la-premiere-victoire-aerienne-homologuee-150x150

    Le lundi 5 octobre 1914, le ciel au-dessus de Jonchery-sur-Vesle fut le théâtre du premier combat aérien.

    En effet, le sergent Joseph Frantz aux commandes d’un biplan Voisin équipé d’une mitrailleuse Hotchkiss et derrière lui, le mécanicien Louis Quenault qui occupait le poste d’observateur et éventuellement de mitrailleur ont pris en chasse un avion Aviatik allemand en mission de reconnaissance au-dessus de la vallée de la Vesle, non loin de Jonchery.

    En savoir plus

     

     

    D’après « L’ouest Eclair – Edition de Caen – Jeudi 8 octobre 1914 »

     

    Les exploits de nos aviateurs ne se comptent plus et longue est la liste de ceux qui se sont distingués depuis le commencement de la guerre. Signalons entre autres, d’après des témoignages officiels recueillis sur les lieux, 1′exploit accompli le 5 octobre par un pilote, le sergent Frantz et le soldat Quenault, son mécanicien.

    Le 5 octobre, à Jonchéry, dans la région de Reims, on aperçoit un avion allemand, du type « Aviatik », qui, après avoir survolé nos lignes, se préparait à rentrer dans les lignes allemandes.

    Aussitôt, Frantz et Quenault, montés sur un appareil armé d’une mitrailleuse, s’envolèrent et donnèrent la chasse à l’avion allemand.

    Le combat fut épique. Les soldats français sortirent de leurs tranchées pour y assister de leur côté, les soldats allemands le suivirent avec anxiété. A une grande hauteur, l’appareil français attaqua de flanc l’avion allemand que montaient deux hommes.

    L’un d’eux fut blessé et le moteur de l’avion fut atteint. Le moteur explosa presque aussitôt, déterminant l’incendie de l’avion, qui s’abattit lourdement uur le sol dans les lignes françaises.

    Les deux Allemands étaient carbonisés. On constata que celui qui avait été blessé avait été atteint la gorge.

    Nos troupes témoignèrent d’un grand enthousiasme devant ce spectacle. Le sergent Frantz, qui avait reçu précédemment la Médaille militaire, a été nommé chevalier de la Légion d’Honneur. La Médaille militaire a été remise au mécanicien Quenault.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso