• 2 octobre 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

     Le monument à la victoire et aux soldats de Verdun (55) dans LIEUX DE MEMOIRE EN LORRAINE Carte-du-monument-à-La-Victoire-150x150Le-monument-à-la-victoire-et-aux-soldats-de-Verdun-150x150 dans LIEUX DE MEMOIRE EN LORRAINE

     

    Le monument, inauguré le 23 juin 1929, est érigé au sommet d’un escalier monumental (73 marches) qui relie la ville basse et la ville haute, entre deux murailles percées de fausses meurtrières.

    Du haut d’une tour pyramidale de 30 m au sommet tronqué, un guerrier franc appuyé sur son épée massive monte la garde, le regard porté vers les champs de bataille à l’est. Au pied de la pyramide, une crypte abrite trois niches présentant sur des socles de marbre, les Livres d’Or des soldats ayant combattu en Meuse (les Livres sont aujourd’hui visibles en mairie). A l’origine, une décoration spéciale, « La Médaille de Verdun », était décernée à chaque combattant de Verdun survivant.

    La crypte, d’abord prévue plus vaste, devait être un ossuaire pour les restes épars trouvés sur le champ de bataille. Elle devait aussi accueillir les sarcophages des 7 soldats inconnus après la cérémonie de 1920 à la citadelle et qui ont finalement été déposés au cimetière militaire du Faubourg-Pavé. De part et d’autre du monument, deux canons russes de la première guerre mondiale pris aux Allemands.

    Aujourd’hui, l’escalier est scindé en son centre par une cascade symbolisant la vie renaissante.

     

    Le monument à la Victoire est chaque année, le théâtre d’une cérémonie patriotique particulière.

    La Flamme sacrée, prélevée le 30 octobre sur la tombe du Soldat Inconnu à l’Arc de Triomphe, est acheminée par coursiers jusqu’au monument à la Victoire, où elle arrive le 1er novembre. Après une cérémonie, elle est déposée dans la crypte et veillée par des associations patriotiques jusqu’au 11 novembre, jour de l’armistice, où elle rejoint à nouveau Paris.

     

     

  • 3 commentaires à “Le monument à la victoire et aux soldats de Verdun (55)”

    • Anne Pidoux on 6 janvier 2014

      Bonsoir;
      Je désirerais savoir si le nom de mon grand père mort au combat en 1916 figure dans la crypte.
      Il a une plaque à l’ossuaire de Douaumont.
      Son nom: VERDIER Baptiste adjudant chasseur alpin 252 régiment d’Infanterie, né le 14/12/1886 et mort au front le 19/06/1916.
      Si vous avez des renseignements cela me comblerait de bonheur.
      Merci.
      Cordialement.
      Anne Pidoux

    • renard helene neé marraud des grottes on 25 avril 2015

      Je désire savoir si mon oncle paternel Marc des Grottes né le 16 février 1887 , adjudant au 323 ème régiment de ligne , croix de guerre mort pour la france le 18 septembre 1916 dans les tranchées Fleury. Ne connaissant pas son lieu de naissance je ne sais pas sur quel monument il figure .Il peut figurer sous le nom de marc Marraud des Grottes ou Roseville des Grottes ou des Grottes seulement à cause d’ une fantaisie de mon grand- père . Je souhaiterais avoir ces renseignement pour compléter le livre de famille Mon père qui était le dernier de 13 e,fants a perdu 3 frères a la grande Guerre . Avec mes remerciements

    • Pidoux on 8 mars 2018

      Bonjour;
      Depuis ce message j’ai beaucoup avancé dans les recherches.
      La plaque dans l’ossuaire avait été mise à la demande de ma famille .Depuis j’ai trouvé beaucoup de renseignements me faisant penser que mon grand pete repose à la nécropole d’Esnes en Argonne.
      Je Continue mes recherches entamées depuis des années maintenant.
      Cordialement.
      Anne Pidoux

    Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso