Restez à jour: Articles | Commentaires

  • Sergent-chef Elie PARIOLLEAU dans A NOS ANCIENS Sergent-chef-Elie-Pariolleau-150x150Insigne-de-la-251°promotion-150x150 dans GUERRE D'INDOCHINE

    Elie Pariolleau est né le 9 juin 1922 à Fouras en Charente-Maritime. En 1939, trop jeune pour se battre, il assiste, furieux et impuissant, à l’occupation du pays.
    Dès 1941, il parvient à rallier la zone libre, s’engage à Agen et s’embarque pour l’Algérie.

    Incorporé au 3ème régiment de tirailleurs algériens, il est affecté à la 7ème compagnie.
    Dès 1942, il prend part à l’occupation de la Tripolitaine avec les Forces Françaises Libres. Il obtient rapidement sa première citation pour sa maîtrise et son courage lors
    des violents combats du Djebel Bettiour en décembre 1942.
    Promu caporal, il est affecté au régiment de marche du Tchad en 1943 et participe au débarquement de Provence à Saint-Tropez, puis en novembre 1944, à la campagne
    de France dans les rangs du 6èmerégiment de tirailleurs marocains.
    Le 24 novembre, devant Mulhouse, son chef de section blessé, il prend le commandement, imposant son autorité et regroupant sa section décimée, il rejoint les lignes amies avec les blessés et le matériel. Il est cité pour cette action. Le 9 février, il est promu sergent.
    Sa bravoure au feu et ses initiatives pendant la campagne d’Allemagne sont à nouveau récompensées par deux citations.

    En août 1945, il est affecté au 23ème  régiment d’infanterie coloniale. Toujours volontaire, il s’embarque avec son régiment pour rejoindre le Corps Expéditionnaire Français
    d’Extrême-Orient.
    Tout juste débarqué en Indochine, il participe aux opérations de dégagement de Saïgon et à l’ouverture de la Route Coloniale n° 1.
    En 1946, il sert successivement au Centre Annam à Tourane puis au Laos.
    Le 20 décembre 1946, au cours des opérations de Tu-Thien, surpris par des rebelles, il abat leur chef. Le 6 janvier 1947, son groupe tombe dans une embuscade près de Ban Na Then. Il parvient à évacuer les morts et les blessés tout en infligeant de lourdes pertes à l’ennemi. Deux nouvelles citations viennent récompenser ses qualités militaires.

    Le 24 mars 1947, en voulant protéger ses hommes, il est grièvement blessé par un engin piégé.
    Evacué, il est amputé de l’avant-bras droit. Promu sergent-chef le 1er avril 1947, il est rapatrié vers la France avant de quitter le service actif le 21 août 1948.

    Homme au moral sans faille, il compense son handicap par une énergie exceptionnelle, au service de ses camarades. Ainsi, il s’emploie sans compter, au sein de l’association des combattants de l’union française, à les soutenir moralement et matériellement.
    Déjà titulaire de la médaille militaire pour services exceptionnels de guerre depuis 1949, il est fait chevalier de la légion d’honneur en 1952.

    Honorant sa devise « Je ne suis pas un ancien combattant, je suis un combattant » il poursuivra, malgré la maladie, son idéal de dévouement et de service jusqu’au bout. Il
    s’éteint  le 9 mars 1991 à Bordeaux.
    Une foule émue et 57 drapeaux se pressent à ses funérailles, rendant un dernier hommage à cet homme de cœur et ce combattant infatigable.

    Le sergent-chef Elie Pariolleau est titulaire des décorations suivantes :

    Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur,
    Médaille militaire,
    Croix de guerre 1939-1945 avec 1 étoile de vermeil, 1 étoile d’argent, 2 étoiles de bronze,
    Croix de guerre T.O.E avec 1 étoile de bronze,
    Croix du combattant volontaire avec agrafe Indochine,
    Croix du combattant 1939-1945,
    Médaille coloniale avec agrafe Extrême-Orient,
    Médaille commémorative Indochine,
    Médaille commémorative des services volontaires de la France libre,
    Médaille commémorative française de la guerre 1939-1945,
    Insigne des blessés avec 1 étoile,

    Le sergent-chef Elie Pariolleau est le parrain de 251° promotion de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso