• 15 juillet 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    D’après « Mémoires pour servir à l’Histoire de France »
    Charles Tristan Montholon – 1823

     

    La grande armée française, forte de 90 000 hommes, hiverna sur le Mein, sous les ordres du maréchal duc de Broglie, et celle du comte de Saint-Germain, forte de 30 000 hommes, sur le bas Rhin ; l’armée du duc Ferdinand, qui leur était opposée, était de 70 000 hommes.

    Le 16 juin, le comte de Saint-Germain passa sur la rive droite du Rhin et se porta à Dortmund, le duc de Broglie à Hombourg et à Neustadt.

    Les deux armées françaises firent leur jonction le 8 juillet, aux environs de Fritzlar. Le prince héréditaire de Brunswick attaqua, près de Corbach, le comte de Saint-Germain qu’il croyait seul. Mais ce corps fut soutenu par six brigades de l’armée du maréchal de Broglie. Le prince héréditaire fut battu et perdit quinze pièces de canon.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso