•  

     

     

    Le combat naval de Groix

    D’après « Ephémérides militaires depuis 1792 jusqu’en 1815 » – Louis Eugène d’Albenas – 1818

     

    Depuis la bataille navale, du 1er juin 1794, nos flottes de l’Océan avaient éprouvé de grandes pertes, par suite de la mauvaise administration qui présidait à notre marine et des croisières malheureuses qu’elles avaient faites pendant l’hiver rigoureux de 1794.

    Au printemps suivant, on n’avait pu encore équiper dans le port de Brest que douze vaisseaux, destinés à porter des secours dans nos malheureuses colonies.

    Trois de ces vaisseaux, déjà sortis, étaient, disait-on, bloqués à Belle-Ile-en-Mer par l’escadre anglaise qui croisait dans ces parages. Les neuf autres quittèrent aussitôt la rade sous le commandement de l’amiral Villaret-Joyeuse, pour aller les dégager. Mais les ayant rencontrés à quelque distance de Groix, la flotte les rallia et reprit la direction de Brest.

    Le 21 juin, un coup de vent la ramena vers le sud dans les eaux de Belle-Ile ; le 22, elle aperçut la flotte anglaise, forte de vingt vaisseaux, qui manœuvrait pour attaquer. Malgré ses efforts, Villaret-Joyeuse, contrarié par le vent qui était favorable aux Anglais, ne put éviter le combat.

    Le 23 juin, son arrière-garde, composée de l’Alexandre, du Tigre et du Formidable, fut attaquée et enveloppée par l’ennemi. Après un combat sanglant et opiniâtre, ces trois vaisseaux restèrent au pouvoir des Anglais, et le reste de la flotte française se retira dans le port de Lorient.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso