•  

    Le combat de Namur

    D’après « Ephémérides militaires, depuis 1792 jusqu’en 1815 » – Louis Eugène d’Albenas – 1818

     

    Le général Grouchy, ayant appris la défaite de Mont-Saint-Jean, se retira sur Namur. A la hauteur de Gembloux, son arrière-garde fut vivement attaquée par la cavalerie prussienne, qui enleva deux de nos pièces de canon. Mais elles furent aussitôt reprises par le colonel Briqueville, qui, avec le 20e de dragons, chargea vigoureusement l’ennemi et lui enleva un obusier. Le maréchal-de-camp Clary, à la tête du 1er de hussards, tombant à son tour sur la cavalerie prussienne, la mit en désordre et lui fit nombre de prisonniers.

    Arrivé devant Namur, le 3e corps, sous les ordres du général Vandamme , fut chargé de la défense de cette ville jusqu’à ce que les blessés et les bagages de l’armée fussent évacués. Le général Teste, avec les 8e léger, 65e et 75e de ligne, était à l’arrière-garde. Cette division, forte seulement de deux mille deux cents combattants, et dépourvue de son artillerie, qui était déjà en retraite avec le gros de l’armée, défendit pendant sept heures les dehors d’une ville ouverte et attaquée par plus de trente mille ennemis.

    Sa résistance fut des plus opiniâtres ; les officiers, armés des fusils des blessés, firent le coup de feu jusqu’au dernier moment. Les allées, les fossés, les anciennes brèches, que les Prussiens tentèrent d’enlever, étaient couverts de leurs cadavres. Ils perdirent dans cette journée plus de six mille hommes, dont trois mille morts.

    A la nuit, la division Teste opéra sa retraite ; et dès ce moment l’ennemi renonça à de nouvelles attaques sur notre arrière-garde. Le général Grouchy rentra en France par Givet, et se dirigea sur Soissons.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso