• Le 13 mai 1944 - La bataille du Garigliano dans EPHEMERIDE MILITAIRE La-bataille-du-Garigliano-150x150

    La bataille du Garigliano

     

    Le fleuve Garigliano servait d’appui à la ligne Gustave, un système de défense allemand, pendant la seconde guerre mondiale.

     

    L’attaque a lieu le 11 mai à 23 heures, sans aucune préparation de l’artillerie afin de permettre à la 8e armée britannique de franchir le Rapido par surprise totale. Ce n’est qu’au moment du débouché que le tonnerre de l’artillerie se déclenche sur tout le front.

    A la même minute, l’infanterie attaque. La réaction de l’artillerie allemande est faible, mais l’infanterie française se heurte à une résistance acharnée de l’ennemi.

    Le 12 mai au soir, malgré deux succès locaux, la prise du village de Castelforte par le 3e Division Algérienne et l’occupation du mont Faito par la 2e Division Marocaine, c’est l’échec en raison de l’absence de préparation d’artillerie.

    Le général Juin, renseigné sur la faiblesse des réserves stratégiques allemandes, décide de briser immédiatement la résistance ennemie et de reprendre l’attaque dès le lendemain. Il exige du commandement allié qu’on le laisse manœuvrer à sa guise les feux de son artillerie.

    A cet effet, l’effort principal, toujours confié à la 2e Division Marocaine, sera décomposé en deux actions décalées dans le temps :
    - la première sur l’axe Cerasola – Girofano ;
    - la deuxième sur l’axe Faito – Majo.

    Chacune de ces attaques sera précédée d’une puissante préparation d’artillerie de 45 minutes, exécutée sur 600 mètres de front par 44 batteries de 105 et 28 batteries de 155, soit les feux d’une pièce d’artillerie pour 2,70m de front de l’objectif.

    L’attaque débouche à 4 heures. Cette fois, le Cerasola est nettoyé, le Girofano le sera vers 14 heures. La deuxième action est déclenchée à 10 heures. Vers 15h30, un drapeau français flotte au sommet du mont Majo.

    La ligne Gustav est rompue. Les allemands décrochent. La puissance terrifiante des feux de l’artillerie ouvre aux Britanniques la route de Rome.


    Pour en savoir plus :
    Chemins de mémoire
    - Secondeguerre.net

     

    Chaque année, Garigliano est fêté à Epinal par le 1er Régiment de Tirailleurs, héritiers des 47 régiments de Tirailleurs.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso