Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 21 février 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     Le 19 février 1915 - L’expédition des Dardanelles dans EPHEMERIDE MILITAIRE Lexpédition-des-Dardanelles-150x150

    L’expédition des Dardanelles

    D’après « Les archives de la grande guerre » – 1924

     

    Le 3 novembre 1914, au matin, les escadres anglaise et française commencèrent l’attaque du détroit en bombardant activement les forts de l’entrée. Elles ne montrèrent plus aucune activité jusqu’en février.

    On sait que la question du forcement du détroit des Dardanelles fut posée par la Russie à l’Angleterre le 2 novembre 1914. A cette date, les Russes faisaient connaître que leur situation au Caucase était critique. Ils demandaient aux Anglais de faire une démonstration navale contre les côtes ottomanes afin de détourner sur une autre zone l’effort ottoman et de soulager leur fardeau ; le gouvernement britannique s’engagea à exécuter cette diversion. Le détroit des Dardanelles fut choisi pour cette opération comme le point le plus sensible.

    L’Angleterre estimait qu’il fallait 100 000 hommes pour occuper le détroit. Mais comme une telle force n’était pas disponible à cette époque et qu’il ne serait pas possible de l’organiser avant plusieurs mois, il fut décidé de procéder à une attaque purement navale. Le ministère de la Marine britannique estimait que la flotte à elle seule pourrait réussir.

    A la suite de cette décision, les préparatifs nécessaires furent entrepris. Le détroit devait être attaqué à partir du début de février. Pour cette attaque, l’Angleterre désigna 14 cuirassés, la France 4 cuirassés. Elles y ajoutèrent un certain nombre de torpilleurs, dragueurs de mines, avions, navires-hôpitaux, sous-marins, etc.

    Au moment où la décision fut prise d’attaquer le détroit par mer, une division française et une division de marine anglaise (environ 30 000 hommes), furent désignées pour aider la flotte en occupant les forts après leur destruction. D’autre part, une force de 100 000 hommes environ, composée de 3 divisions anglaises et d’un corps d’armée russe commença à être mise sur pied en vue d’occuper le Bosphore et Constantinople après le passage des Dardanelles.

    Le corps d’armée russe, en voie de rassemblement à Odessa, ne se mettrait en mouvement qu’après que la flotte de l’Entente aurait franchi les Dardanelles et serait arrivée à Constantinople.

     

    Le 19 février 1915, au matin, 12 navires de guerre arrivèrent devant le détroit et ouvrirent le feu à grande distance contre les 4 forts de l’entrée. En raison de la distance, seuls Arkhanié et Ertoghroul purent leur répondre.

    Ce premier bombardement ennemi se prolongea jusqu’à 17h30, soit une durée de 8 heures complètes.

     

    Les marines anglaise et française ne firent pas de nouvelle tentative jusqu’au 25 février. A cette dernière date, le matin, une escadre de 10 cuirassés se présenta devant le détroit et bombarda de nouveau les mêmes forts pendant environ 7 heures et demie.

    Ces deux bombardements eurent pour résultat la mise hors de service de tous les canons des 4 forts de l’entrée et la destruction de leurs dépôts de munitions. Ils infligèrent à la garnison des pertes (14 tués, 18 blessés). En raison de cette destruction, le commandement en chef ottoman renforça de deux divisions les troupes de la défense terrestre des Dardanelles, ce qui les porta à 4 divisions.

     

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso