Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 9 janvier 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

    Adjudant-chef Lucien PERERA dans A NOS ANCIENS Adjudant-chef-lucien-Perera-150x150Insigne-de-la-135°promotion-150x150 dans GUERRE D'INDOCHINE

     

    Lucien PERERA est né le 13 mars 1923 à Ranguevaux en Lorraine.
    Il a 17 ans lorsque les Allemands annexent la Lorraine. Refusant la présence de 1′occupant, il rejoint la zone libre pour s’engager le 29 juillet  1941 au 10° Bataillon de Chasseurs à Pieds.
    Il suit le peloton d’élève gradé et est nommé caporal le l° septembre 1942.
    Le 11 novembre 1942, les Allemands envahissent la zone libre. Lucien PERERA est démobilisé avec le grade de caporal-chef.

    En mars 1943, il doit rejoindre LeVigan dans Les Cévennes pour servir dans une unité du Génie. Refusant de travailler au profit de 1′occupant, il sabote son travail et rejoint le maquis le 26 juillet 1943.
    II est, sous le nom de LEBLOND, le premier élément du maquis « des Corsaires ».

    Nommé sergent, il participe à tous les combats de ce maquis de l’organisation de résistance de 1′armée.
    Il y gagne la Croix de Guerre 39-45 avec une citation à l’ordre de la brigade.

    Nommé sergent-chef, il participe à la victoire au sein de la I° Armée suivant son maquis dans la brigade légère du Languedoc, puis au 80° RI enfin au 159° RIA en Allemagne.

    Il décide de rester dans l’armée et, peu attiré par la vie des troupes d’occupation, se porte volontaire pour l’Indochine.
    Il rejoint le 7° régiment de tirailleurs algériens et embarque pour l’Indochine le 4 mars 1947.
    Il participe à toutes les opérations de son unité en Indochine successivement comme sous-officier adjoint puis comme chef de section. II y gagne entre autre la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs avec 5 citations.
    Après 27 mois de combats incessants le 7° RTA rejoint la métropole.

    Lucien PERERA retrouve sa famille et est affecté au l5l° Régiment d’Infanterie à Metz.
    Il se marie le 5 août I950. Le 11 novembre, il reçoit 1a Médaille Militaire.
    Il est nommé Adjudant le l° juillet 1951.

    Toujours volontaire, il rejoint l’Indochine à titre individuel et est affecté à la compagnie de commandement de la zone ouest en juillet 1952. Il prend le commandement de la section d’intervention composée d’Annamites et de Cambodgiens.
    Il la transforme rapidement en commando et harcelle l’ennemi sur son propre terrain.
    Il obtient une citation dont une à l’ordre de l’armée sur sa croix des T.O.E., ainsi que la croix de 1a vaillance vietnamienne.
    Il quitte l’Indochine le  12 septembre 1954, 4 mois après 1a chute  de Dien Bien Phu.

    Nommé adjudant-chef le l° octobre 1954, il retrouve 1e l5l° régiment d’ infanterie en février I955.

    Celui-ci est envoyé en Algérie et l’adjudant-chef PERERA débarque à Alger, 1e 7 juin 1955.
    Chef de section, il gagne la croix de la valeur militaire accompagnée d’une citation à l’ordre de la division.
    Mais faisant partie des personnels rapatriés au titre de Ia relève des cadres, il quitte à regret l’Algérie le 7 février 1956.

    Voyant ses demandes de retour en Algérie refusées, il décide de démissionner.
    Bien que Chevalier de la légion d’honneur, il quitte l’institution militaire  le 29 juillet 1957.
    Il s’impose aisément dans la vie civile et se consacre à 1a vie de famille.
    Il transmet le flambeau à ses deux fils qui ont choisi d’être sous-officiers dans l’infanterie.
    Il s’éteint le 24 décembre 1988, après une longue et douloureuse maladie.
    Il laisse à tous ceux qui l’ont connu le souvenir d’un grand soldat et d’un camarade aux qualités humaines profondes et remarquables.

    L’adjudant-chef PERERA était titulaire des décorations suivantes :

    - Officier de la Légion d’honneur,
    - Médaille Militaire,
    - Officier de l’Ordre National du Mérite,
    - Croix de guerre 39-45 avec 1 citation,
    - Croix de guerre T.O.E avec 8 citations,
    - Croix de la valeur militaire avec 1 citation,
    - Médaille de la résistance Française,
    - Médaille des Évadés,
    - Croix du combattant volontaire 39-45,
    - Croix du combattant volontaire de la résistance,
    - Croix du combattant,
    - Médaille d’Outre-mer,
    - Médailles commémoratives 39-45 – Indochine – Afrique du Nord,
    - Médaille des blessés,
    - Médaille des réfractaires (Alsace – Lorraine),
    - Croix de la vaillance Vietnamienne avec 1 citation,
    - Autorisé à porter la fourragère aux couleurs des T.O.E à titre individuel.

    L’adjudant-chef PERERA est le parrain de la 135° promotion de l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active de Saint-Maixent.

     

    Photographies.

     

     

  • 3 commentaires à “Adjudant-chef Lucien PERERA”

    • Frédéric Perera on 2 mars 2012

      Je suis le petit fils de l’adjudant-chef PERERA et je suis très fier et très touché de voir cette page.
      Merci à vous de faire vivre ces héros souvent oubliés.

    • Andréani on 4 décembre 2012

      Honneur a cet homme.

    • Schamber on 5 novembre 2016

      Bonjour,
      Issu de la 135eme promotion de Saint Maixent dont Lucien Perera était le parrain, j’ai réalisé au fusain ce meme portrait que l’on voit en illustration,
      Votre famille le possède-t-il encore?
      Cordialement

    Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso