Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 8 janvier 2012 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Arbres et arbustes dans AU FIL DES MOTS Arbre-150x150

     

    Pourquoi y a-t-il toujours des pays où l’on découvre pauvreté, racisme et haine ? Et même trop haine ?

    Partout dans le monde, chaque hêtre humain devrait trouver du charme dans toute activité, surtout dans le travail à la chêne, car c’est toujours pour gagner son pin….

    Aujourd’hui, on entend souvent un chômeur dire : « genêt pas encore trouvé un emploi ». On peut reconnaître cependant que, partout , au bouleau, le peuple y est……

    Et Gustave, mon coco, t’y es, toi aussi ! Sur son saule natal, Marius ne frêne pas son ardeur. Quand il est fatigué, il s’allonge sous un cèdre, à même le sol, comme il le ferait dans un bon lilas, ou il se repose volontiers près d’un grand buis.

    Parfois, il se réveille sous un rang d’ormes. Souvent, il s’installe près d’un platane, mais cyprès du tronc qu’il donne l’impression d’y être fixé… Quelquefois, il doit choisir une autre place, car Olive y est déjà… C’est bien, épicéa côté !

    Est-ce que vous laurier imité ? Quant à René, il rêve au bord de la rivière, où l’ombre des aulnes verdoyants apporte une douce fraîcheur. Marius a des ifs dans son grand parc, et on peut y voir les rables de nombreux lapins de garenne qui se laissent prendre facilement. Olive en a capturé un, il y a quelques jours. D’ailleurs, sur son calepin, la date y est.

    Marius, en colère, lui dit : « thuya droit » en lui envoyant un marron bien appuyé sur la citrouille… Et, lorsqu’on regarde le visage tuméfié du blessé, on en déduit : « la châtaigne y est pour quelque chose ! ».

    Sans rien dire à personne, Olive arganier son poste, dans une entreprise du Sud. Et depuis, il fait le poirier près d’une mare profonde et il tremble toujours, peur de se noyer ! Et personne ne l’a vu en train de pêcher !

    Pourtant, près de la mare on y est à l’aise pour capturer carpes et gardons !

    Cher ami, je te pose une question : « ta maison au bord de la mer n’est-elle pas un magnifique abri côtier ? Houx peut-on le découvrir, pour y passer d’agréables moments ? ».

     

    F.G

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso