Le début de la bataille d’Alger   Le 7 janvier 1957, le gouvernement français confie au général Jacques Massu les pleins pouvoirs de police sur le Grand Alger (800 000 habitants). Le général et ses 6 000 parachutistes ont mission de mettre fin au terrorisme dans l’agglomération.   Pour en savoir plus : […]

Lire la suite...