Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 8 décembre 2011 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le 7 décembre 1798 - Occupation de Turin et du Piémont dans EPHEMERIDE MILITAIRE General-Joubert-150x150

    Le général Joubert

     

    Occupation de Turin et du Piémont

    D’après « Ephémérides militaires, depuis 1792 jusqu’en 1815 »
    Louis Eugène d’Albenas

     

    Le roi de Sardaigne, que le général Bonaparte avait contraint à faire la paix avec la république française, lorsqu’il eut battu le général autrichien Beaulieu, à Millesimo (11 avril), n’avait point pris part depuis aux troubles qui agitaient l’Italie.

    Mais ce prince étant mort, son fils Charles-Emmanuel, entoure d’autres conseillers, jugea qu’il ne lui convenait pas de suivre la conduite que son père lui avait tracée. Il prêta l’oreille aux propositions du roi de Naples, qui alors s’avançait sur Rome avec une nombreuse armée, et aux promesses des autres princes ligués contre la France.

    Dès lors, son éloignement pour les Français ne se déguisa plus : ils furent vexés, maltraités, assassinés dans tout le Piémont ; et tout indiquait que ce souverain n’attendait qu’une occasion favorable pour se joindre à la coalition. Le directoire de la république française, après plusieurs démarches infructueuses auprès de ce prince, pour l’engager à maintenir l’harmonie qui existait avant lui entre les deux Etats, se décida à lui déclarer la guerre.

    Le général Joubert, commandant les troupes françaises dans la Lombardie, fut chargé de la conquête du Piémont.

    Le 6 décembre, il entra sur le territoire piémontais. Pendant que la division du général Victor et la réserve commandée par le général Dessolles se dirigeaient sur Novarre et Verceil, et que divers détachements de troupes françaises s’emparaient sans coup férir de Novarre, de Suze, de Coni et d’Alexandrie, la division Montrichard marchait sur Turin.

    Quelques troupes piémontaises qui se trouvaient de ce côté voulurent d’abord faire résistance, mais du premier feu, elles lâchèrent le pied, et se retirèrent sur Turin. Les Français les suivirent et entrèrent en même temps qu’elles dans la capitale du Piémont. Ils furent accueillis avec de grandes démonstrations de joie de la part du peuple. La ville fut illuminée, et la « populace », qui dans les moments d’effervescence est la même dans tous les pays, brûla l’effigie du roi sur la place publique, après l’avoir traînée dans toutes les rues.

    L’apparition si subite des troupes républicaines dans Turin avait frappé de terreur le roi et toute sa cour.

    Au lieu de fuir, Charles-Emmanuel resta enfermé dans son palais, et consentit sans difficulté à conclure, avec l’adjudant-général Clausel, un acte par lequel il renonçait à tous ses droits sur le Piémont, et ordonnait à l’armée piémontaise de se considérer à l’avenir comme faisant partie de l’armée française en Italie. Il désavouait positivement tous les actes antérieurs de son gouvernement et se soumettait à recevoir l’autorisation de se retirer en Sardaigne. Il s’engageait, en outre, à ne jamais donner entrée, dans les ports de cette île, aux vaisseaux des puissances qui seraient en guerre avec la république française.

    Le 9 décembre, le général Joubert arriva à Turin et ratifia la convention arrêtée. Quelques heures furent accordées au roi pour sortir de sa capitale, et ce prince quitta son palais à dix heures du soir, accompagné de trente voitures, et escorté par des détachements de dragons français.

    Tout le Piémont fut alors occupé par les troupes françaises, dont l’expédition avait été favorisée par le parti républicain existant en Piémont, et que le roi avait persécuté de toutes les manières.

    Le général Joubert établit un gouvernement provisoire, composé de quinze membres, qui administra ce pays jusqu’au moment où Napoléon le réunit à l’empire français.

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso