Quand s’abattent du ciel livide Tous ces pleurs glacés et perçants, C’est l’hiver bien cruel qui vide Ses cuveaux d’un air menaçant. Quand le vent passe sous la porte, En sifflant fort lugubrement, C’est l’hiver glacé qui apporte Quelque vif rafraîchissement. Lorsque les brouillards et les brumes Vous assiègent de tous côtés, C’est […]

Lire la suite...