• 27 octobre 2010 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le 17 juillet 1944 à Port Chicago (Californie) dans GUERRE 1939 - 1945 portchicago-150x150portchicago1944-150x150 dans GUERRE 1939 - 1945

     

    La plus grande catastrophe militaire sur le territoire américain durant la guerre
    suivie de la plus grande mutinerie de l’histoire de l’U.S Navy.

    Le 17 juillet 1944, le plus grand désastre militaire de la marine américaine s’est produit sur la base navale de Port Chicago, située à 30 miles (48 km) de San Francisco.

    Cette catastrophe a coûté la vie à 320 personnes, en a blessé près de 500 autres et a causé d’immenses dommages.

    En juillet 1944, cela faisait plus de deux ans et demi que les Etats-Unis étaient entrés en guerre. La base de Port Chicago, qui possèdait un dépôt de munitions servant à ravitailler la flotte du Pacifique, était opérationnelle depuis novembre 1942. Les munitions étaient acheminées par trains, et la jetée avait été aménagée pour pouvoir accueillir deux navires en même temps. En un an et demi, 280 000 tonnes de munitions et d’explosifs avaient été chargés sur 78 navires sans que rien ne se produise.

    Depuis le début de l’été 1944, les Etats-Unis étaient engagés dans la bataille des Philippines et les dépôts des côtes américaines travaillaient à plein régime. Pressés par leurs officiers, les hommes devaient accélérer la cadence : chargement des navires 24 heures sur 24, par roulement de 3 équipes, sans avoir eu de formation ou d’instruction préalable au maniement des explosifs.

    En cette nuit du 17 juillet, deux navires étaient à quai, le Quinault Victory et l’E.A Bryan.

    L’E.A Bryan était arrivé à Port Chicago le 13 juillet, et 4 jours avaient été nécessaires pour effectuer le chargement. Il était chargé de plus de 4000 tonnes de munitions, dont 2000 tonnes d’explosifs.

    Le Quinault Victory était arrivé dans la journée et était en cours de chargement. Seize wagons de marchandises étaient à quai, avec 429 tonnes de munitions en attente de chargement.

    Vers 22h18, il y eut une première explosion localisée et moins de cinq secondes plus tard, une seconde explosion d’une violence inouïe.

    Une colonne de feu monta à plus de deux miles (3,2 km) de hauteur. L’E.A Bryan fut entièrement détruit par le feu, alors que le Quinault Victory fut projeté hors de l’eau, retourné et pulvérisé en milliers de morceaux.

    L’arrière du Quinault Victory est retombé à plus de 1000 pieds (300 mètres) de l’endroit où il était amarré. L’équipage d’un avion volant à 9000 pieds, affirme avoir vu des pièces métalliques chauffées à blanc de la taille d’un garage.

    L’explosion de Port Chicago a eu la puissance d’une bombe de 5 kilotonnes.

    Les blessés (brûlures sévères, membres cassés, cécité) furent soignés dans les différents hôpitaux de la région. Les survivants de la base navale de Port Chicago furent employés à ramasser les débris, puis envoyés sur la base de Mare Island.

    La marine américaine entreprit une enquête, mais les causes exactes de l’explosion ne furent jamais connues.

    Le 9 août, 300 rescapés furent appelés à manipuler à nouveau des munitions et des explosifs. La plupart d’entre eux refusèrent, arguant que les conditions de travail étaient les mêmes qu’à Port Chicago, et qu’une nouvelle explosion pouvait avoir lieu.

    250 d’entre eux furent arrêtés et incarcérés pendant trois jours. A la suite de menaces, 200 d’entre eux acceptèrent de reprendre le travail, les 50 autres refusèrent catégoriquement.

    Le 22 octobre 1944, après moins de deux minutes de délibération pour chaque accusé, les 50 prévenus ont été accusés de mutinerie.

    Certains ont été condamnés à 15 ans de prison, d’autres à 10 ans, à 8 ans, mais la majeure partie a été condamnée à 12 ans de prison. Ils ont tous été licenciés de la marine.

    Cet article est élaboré à partir de ce site (anglais).

    Un mémorial a été érigé à Port Chicago, et tous les ans, une cérémonie de commémoration a lieu au mois de juillet.
    Image de prévisualisation YouTube

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso