• 26 septembre 2010 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

     

    Il faut d’abord que je vous raconte quelque chose de bien particulier, que je n’ai encore confié à personne.

    J’ai, de tout temps, adoré le subjonctif. Il fallait, à tout prix, que j’écrivisse à l’imparfait. Pour moi, c’était impératif de conjuguer un verbe pour l’éloigner de l’infinitif

    Je pense que relire au présent ce que j’ai écrit dans le passé, et même dans le passé antérieur, c’est déjà meubler le futur

    A titre indicatif, je participe, lorsque j’utilise aussi le conditionnel, à l’étude approfondie des modes de conjugaison. Et, en utilisant tous les temps composés, autant au singulier qu’au pluriel, cela donne des résultats plus que parfaits ! Mais, croyez-moi, c’est pas si simple !

    G.F.

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso