D’après les registres de « histoire de l’académie royale des sciences », écrit par M. Mourgue de Montredon de l’académie royale de Montpellier – 1784 Un phénomène rare a frappé d’admiration l’observateur instruit, autant qu’il a porté la surprise et la terreur chez le vulgaire, toujours prompt à s’effrayer à l’aspect des évènements de l’atmosphère qui […]

Lire la suite...