• 23 juillet 2009 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Anecdotes de la première guerre mondiale (2) dans GUERRE 1914 - 1918 aveugle-150x150

    L’aveugle et le paralytique

    Le héros de cette histoire est un soldat de vingt ans, Henri Suquet.

    Il s’était engagé avant la guerre. Dès l’ouverture des hostilités, il fut envoyé avec son régiment sur la ligne de feu. Dans une rencontre acharnée avec l’ennemi, une balle lui coupa le nerf optique et le rendit aveugle.
    Il fut laissé pour mort sur le champ de bataille.
    Après un temps qui dut être très long, le silence se fît, un silence de mort, c’est le cas de le dire, sur cet immense charnier. Les deux armées s’étaient retirées, la nuit était venue. Alors le jeune soldat, ayant repris un peu ses sens, sentit renaître en lui l’instinct de la conservation.

    Je vais marcher, pensa-t-il, jusqu’à ce que j’aie retrouvé quelqu’un de vivant. Il y aura bien un pauvre soldat comme moi qui respirera encore dans ce cimetière.

    Henri se relève comme il peut et il essaie de se frayer un chemin, au hasard, ou plutôt à la garde de Dieu, avec l’espoir qu’il finira bien par tomber sur quelque ambulance.
    Il faisait doublement nuit pour lui. Ses yeux, hélas étaient clos, et du ciel ne tombait, sur ce champ de mort, que l’obscure clarté des étoiles. Après avoir ainsi marché longtemps, il heurte du pied un corps humain duquel s’exhale un faible gémissement, et alors s’établit, entre ces deux êtres à peine vivants parmi tant de cadavres, ce lugubre et poignant dialogue.

    « Tu n’es donc pas mort, toi, puisque tu te plains ?
    - Non ! Ni toi, puisque tu marches.
    - Je marche, mais je n’y vois plus pour me guider : je suis aveugle…
    - Moi, je vois, mais je ne peux plus marcher : j’ai mes deux jambes rompues.
    - A nous deux, nous pourrons nous sauver. Je vais te prendre sur mon dos ; je marcherai pour toi, tu y verras pour moi »

    Ainsi dit, ainsi fait. Henri prend son camarade sur le dos et lui prête ses jambes ; l’autre lui sert de guide, et ils s’en vont ainsi, l’aveugle et le paralytique, poursuivant, à travers les interminables sillons semés de cadavres et arrosés du noble sang de France, leur funèbre pèlerinage.Enfin, ils aperçoivent une ambulance et le hasard voulut que ce fût une ambulance française. Ils arrivent. Les deux héros racontent leur tragique odyssée et reçoivent aussitôt les premiers soins que nécessitent leur état et leurs blessures.

    Vous croyez peut-être que l’histoire est finie ? Eh bien, pas du tout ! Elle se poursuit encore, et elle sera sublime jusqu’au bout.

    Le père d’Henri finit après bien des démarches par retrouver son fils et obtint de le ramener à la maison paternelle. Mais le noble coeur de héros qui bat dans une poitrine de vingt ans ne voulut pas se séparer de son compagnon et demanda à son père de le garder avec lui. On devine avec quel empressement le père acquiesça à cette demande.

    Vraiment la guerre, qui est la plus abominable des calamités, est une vaillante semeuse d’énergie et d’héroïsme.

    Et voici le dénouement de l’histoire.
    L’héroïque jeune homme était sur le point d’être fiancé quand la guerre éclata. Il est revenu aveugle du champ de bataille, mais la courageuse jeune fille, avec laquelle il avait échangé des promesses, n’a pas eu un instant d’hésitation ; au contraire, sa tâche d’épouse lui a paru plus belle : elle a tendu sa main au pauvre infirme.
    Les fiançailles sont aujourd’hui officielles.

     

     

    Extrait du livre “Simples histoires de la guerre de 1914-15″ par Maurice Thiéry

     

  • One Response à “Anecdotes de la première guerre mondiale (2)”

    • Cadène Suquet on 19 juillet 2016

      Ce grand père fût pour moi un exemple et un soutien à qui je pense dans des moments difficiles. Merci d’avoir parler de lui. Une exposition sur les Banyulencs dans la guerre de 14-18 va se faire à Banyuls sur mer où il a fait jeunesse.

    Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso