Restez à jour: Articles | Commentaires

  •  

    La Charme de l'Ormont dans VOSGES PITTORESQUES cartedelormont-150x150151001-150x150 dans VOSGES PITTORESQUES

     

    L’Ormont est une montagne (828 mètres) située à 3 kilomètres au nord-ouest du Tholy. Le sommet de cette montagne est un vaste plateau d’environ 600 mètres de longueur.

    La forme trapézoïdale qu’il présente, vue de l’ouest, lui a fait donner le nom de « Pain de beurre ». Ce sommet est recouvert à l’est et au sud de blocs de poudingues désagrégés. Partout ailleurs, il est formé d’un vaste banc rocheux de grès vosgien reposant sur une base granitique.

    Un belvédère en fer a été construit sur le plateau ; il mesure 15 mètres de hauteur, une table d’orientation a été placée sur la plate-forme supérieure.

    Du haut de cette plate-forme, la vue embrasse tout le pays, des Argonnes à la crête des Vosges. L’ensemble forme un cirque immense, avec quatre chaînes de montagnes parallèles, disposées en gradins, boisées, qui semblent si rapprochées qu’on ne saurait croire que dans les vallées, paraissant des gouffres qui les séparent, vivent, paisibles, des populations actives et laborieuses.

    Tout au loin, recouvert de neige la plus grande partie de l’année, le Hohneck (1366 mètres), et cette magnifique ligne bleue des Vosges, avec le Grand-Ventron (1209 mètres) et le Rothenbach (1319 mètres) à droite, le Collet, le Tanet (1296 mètres), la Tête du Bonhomme (1128 mètres) et les hauteurs du Donon (1010 mètres) à gauche.

    Au second plan, plus en avant, ce sont les contreforts des Vosges, qui limitent le bassin de la Meurthe, et au premier plan, les montagnes de Liézey, séparant la vallée de la Vologne de celle du Barba. Plus près de nous, se dresse le village de Champdray, avec son clocher aux quatre vents. A nos pieds gît, comme un gouffre, le petit, mais coquet village de Rehaupal.

    D’un autre côté, nous jouissons d’un point de vue, non moins grandiose, non moins pittoresque. Dans le fond est, Le Creux, dominé par la Tête du Fossard, où se déverse la grande cascade de Tendon. Plus loin, on distingue la Tête des Cuveaux et son observatoire. On découvre la vallée de la Vologne, avec les villages de Docelles, La Baffe, Longchamp, Hadol, etc…

    La vue embrasse les vallées de la Moselle, de la Meuse, du Coney, la chaîne des Argonnes et s’étend juqu’aux hauteurs des environs de Toul et de Nancy.

    Devant nous, se dresse le Spiémont et dans la brume lointaine, la crête pointue du Climont (frontière d’Alsace).

    Enfin se dessine la pittoresque vallée du Barba, qui nous conduit au site admirable du Trou de l’Enfer.

     

    Description faite en 1907 par la société d’émulation des Vosges

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso