Restez à jour: Articles | Commentaires

  • Septembre 1589 - Le rude combat de la sauce mayonnaise dans PAGES D'HISTOIRE duccharlesdelorraine1-150x150labatailledarques1-150x150 dans PAGES D'HISTOIRE

     

     

    Voici l’anecdote de l’événement historique qui est à l’origine de la sauce mayonnaise, cette fameuse sauce que tout le monde connait, et qui devait, en réalité, s’appeler sauce « Mayennaise » en l’honneur de Charles de Lorraine, duc de Mayenne, fils puîné du duc François de Guise.

    Charles de Lorraine était réputé comme étant un général avisé et un brave combattant. Il fut le fidèle compagnon de toutes les aventures et intrigues de son frère aîné, le duc Henri de Guise. Il avait doté la ligue d’une organisation formidable, mais il ne put qu’enrayer temporairement les progrès de la cause de Henri IV.

    Le croirez-vous, c’est la sauce mayonnaise qui fut la cause de la défaite du duc de Mayenne contre Henri IV à cette bataille d’Arques, dont l’enjeu était décisif pour le Béarnais.

    Avant de monter à cheval et de prendre la tête de ses armées, Charles de Lorraine avait voulu passer à table. Son cuisinier, sûr de la victoire de son maître, servit pour l’occasion une nouvelle sauce froide de sa création. il baptisa la préparation « sauce mayennaise » pour marquer ce jour.

    Le duc la trouva à son goût et mangea ainsi deux poulets froids largement accommodés de cette sauce « mayennaise » (nom sous lequel la sauce serait entrée dans l’histoire, si victoire il y avait eu!).

    Charles de Lorraine en mangea beaucoup trop. Il fut (comme on dit) « dérangé » et malade au point de devoir descendre de cheval à plusieurs reprises au cours du combat. Il perdit ainsi dans cette fameuse bataille du 21 septembre 1589 tout son savoir militaire…

    Il est à présumer que du côté d’Henri IV, le Béarnais, on n’avait pas abusé de cette sauce non moins réputée légère : « La béarnaise ». N’aurait-elle pas été créée aussi à l’occasion de cette bataille, qui serait également victoire gastronomique pour celui qui allait devenir roi de France?

    D’après un article paru dans La Revue Lorraine Populaire

    La bataille d’Arques (du 15 au 27 septembre 1589)

    Le contexte historique

    Suite au décès de Henri III, le roi de Navarre protestant, Henri de Bourbon, est appelé à régner sous le nom d’Henri IV. Il déclare très vite vouloir « maintenir et conserver la religion catholique, apostolique et romaine », cependant les grandes villes françaises se rangent derrière la Ligue et son chef, Charles de Lorraine, duc de Mayenne, frère cadet du défunt duc de Guise.

    À ce moment là, l’armée royale d’Henri IV n’est plus que l’ombre d’elle-même. Ce dernier ne peut compter que sur 20 000 hommes à peine pour conquérir un royaume qui se refuse à lui. Pour réaliser cette reconquête, il répartit son armée sous trois commandements distincts : le duc de Longueville pour la Picardie, le maréchal d’Aumont pour la Champagne tandis qu’Henri IV s’attribue la Normandie où il attend les renforts promis par la reine d’Angleterre Élisabeth Ière. Ainsi le 6 août 1589, Henri IV installe son camp et ses 8000 hommes à Dieppe.

    Préparatifs précédant la bataille

    Du côté de ses opposants, on trouve Charles de Mayenne, chef de la Ligue, qui désire récupérer ce port stratégique de Normandie et surtout évincer Henri IV. Il rassemble 35 000 hommes (en plus des milices cambrésiennes et des Lorrains du marquis de Pont à Mousson) en vue d’un assaut de la cité.Henri IV, en homme avisé, sait qu’une offensive face à une telle armée serait vaine, et que rester dans la cité de Dieppe serait suicidaire. Après avoir averti le duc de Longueville et le duc d’Aumont, il décide d’aller vers le bourg d’Arques et d’y placer des moyens de défense importants : il y fait des travaux de terrassement et consolide les fortifications. Se rendant maître du terrain, il se prépare au choc frontal avec les Ligueurs menés par Charles de Mayenne.

    Déroulement de la bataille 

    Le 15 septembre, le duc de Mayenne attaque le faubourg de Polet, pendant que son demi-frère, le duc de Nemours, attaquera le camp du roi. Mais au Polet, Chatillon resiste bien, Mayenne regroupe alors ses forces pour conduire la bataille décisive contre Henri IV.

    Le 21 septembre à 6h00 du matin, la bataille commence. Un épais brouillard gène l’artillerie royale. Les fantassins royaux à flanc de coteaux sont opposés à la cavalerie des ligueurs, la lutte est féroce, incertaine. Henri IV, à la tête de la cavalerie, prend de grands risques. Soudain, le brouillard se lève. L’artillerie peut entrer en action. Châtillon arrive avec cinq cents arquebusiers. L’élan de la cavalerie de Mayenne est brisé. A midi, le roi a gagné.Malgré cet échec coûteux en vies humaines, le duc de Mayenne ne renonce pas à prendre Dieppe. Il attaque successivement le port, puis le château d’Arques pour échouer par deux fois. Henri IV sait qu’il ne pourra pas tenir longtemps face à ces attaques répétées. Le salut lui vient alors de la mer.

    Le 23 septembre, une petite avant-garde de cinquante gentilshommes anglais débarque avec munitions et argent. Elle est bientôt suivie par mille deux cents Ecossais.

    Le 29 septembre, les navires d’Elizabeth 1ère, avec quatre mille soldats à leur bord. Henri IV ne rencontrera les renforts français qu’à Gamache le 1er octobre. Devant cette situation, le duc de Mayenne préfère abandonner. Le roi dispose désormais de 18 000 hommes, il a de plus amélioré ses positions.

    Source Wikipédia, l’encyclopédie libre.

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso