Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 25 février 2009 - Par Au fil des mots et de l'histoire

     

    Le soldat inconnu d'Arlington dans LES SOLDATS INCONNUS embarquementauhavre1-150x150devantlecapitole1-150x150 dans PAGES D'HISTOIREgardedhonneur1-150x150

    Ce soldat inconnu américain de la 1ère guerre mondiale a été choisi à l’Hôtel de Ville de Châlons-en-Champagne et repose au cimetière d’Arlington.

     

    Le 29 octobre 1919, le Général de Brigade William D. Connor, commandant les Forces Américaines en France, propose au Chef d’État Major de l’Armée américaine, le Général Peyton C. March, de célébrer un soldat inconnu américain non identifié mort sur le sol de France, sur le modèle des cérémonies françaises et européennes. Ce projet est désapprouvé. L’état civil américain affiche clairement sa volonté d’identifier tous les corps de militaires.

     

    Le 21 décembre 1920, le député Hamilton Fisch Jr présente une résolution sur le retour aux Etats-Unis des restes d’un soldat inconnu américain mort en France qui serait accueilli, avec les cérémonies officielles, dans un tombeau du cimetière militaire national d’Arlington. Le 4 mars 1921, le 66e Congrès approuve le projet. Il vote un budget pour l’édification du monument. Se pose dès lors la question du choix du soldat non-identifié, les services de l’État civil de l’Armée n’ayant pas encore terminé les identifications de 1237 corps.

     

    La cérémonie commémorative du soldat inconnu américain est programmée le 11 novembre 1921. John W. Weeks, ministre de la Guerre, est chargé de l’organiser. Après les cérémonies de sélection, le corps sera dirigé vers Le Havre où la Marine U.S. le recevra pour le transporter aux Etats-Unis. La sélection se déroulera à Châlons-sur-Marne, le 24 octobre 1921. Le choix de cette date, qui tombe un lundi, est volontaire. Le gouvernement américain souhaite que les cérémonies soient simples, sans caractère officiel.

    Le choix de Châlons peut paraître surprenant au premier abord puisqu’elle n’a pas été le théâtre de violents combats des Forces américaines. Les explications sont en fait pratiques : Châlons est un important nœud ferroviaire (ce qui permet de diriger le corps désigné vers Le Havre plus facilement) et se trouve au centre de la zone d’exhumation des corps qui participeront au choix. Quatre cercueils seront apportés dans la ville en provenance de Belleau (Aisne), Romagne-sous-Montfaucon (Meuse), Thiaucourt-Regnieville (Meurthe-et-Moselle) et Bony (Aisne).

     

    Le maire de Châlons, Joseph Servas, informe largement la population du choix du soldat inconnu qui se fera à  l’Hôtel de Ville, le 24 octobre 1921. Il demande aux chefs d’établissement de donner congé à leurs employés le lundi après-midi plutôt que le samedi pour qu’ils puissent participer à la cérémonie. Les commerçants décorent les rues allant de l’Hôtel de ville à la gare.

    Le 22 octobre, quatre corps sont exhumés et examinés afin de constater que le décès est dû à une blessure reçue au combat. Les dépouilles sont placées dans un cercueil plombé, puis dans un second cercueil, avant de partir par camion pour Châlons où ils sont accueillis par une compagnie du 106e Régiment d’Infanterie.

    Les quatre cercueils sont exposés dans le vestibule de l’Hôtel de Ville qui tient lieu de chapelle ardente. Tout le rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville est décoré sobrement, en l’honneur des Américains tombés sur le sol français : tentures blanches et drapeaux américains. Le public défile pour rendre un dernier hommage aux dépouilles. Le sergent F. Younger de la Compagnie de Commandement du 2e bataillon du 50e Régiment d’Infanterie des Forces U.S. en Allemagne, blessé à deux reprises au cours de la guerre, dépose un bouquet de roses blanches sur l’un des quatre cercueils anonymes, il désigne ainsi celui qui deviendra le symbole de tous les disparus américains. Le cercueil est placé au sein d’un autre sur lequel une plaque en argent indique : « An unknown American who give his life in the World War » (Un Inconnu américain qui donna sa vie dans la Guerre mondiale). Les trois autres cercueils sont placés dans des camions et transportés au Cimetière américain de Romagne sous Montfaucon.

     

    Seuls les officiels peuvent accompagner le cercueil jusqu’au train spécialement affrété. Arrivée au Havre, après une brève cérémonie, la dépouille du soldat inconnu est déposée sur un bateau de l’U.S. Navy, l’Olympia.

     

    Le 11 novembre 1921, soit 3 ans après la signature de l’armistice, le cercueil est inhumé à Arlington.

    Depuis le 6 avril 1948, la tombe est gardée en permanence, 24 heures sur 24, par des soldats du 3e régiment d’infanterie (« The Old Guard ») de l’US Army.

     

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso