Restez à jour: Articles | Commentaires

  • 21 février 2009 - Par Au fil des mots et de l'histoire

    Connaissez-vous la famille  DURANT d’ Halles ? A l’époque de Charlemagne, paraît-il, elle oeuvrait dans une ferronnerie où l’on fabriquait  l’épée d’Halles ; est-ce celle dont se serait servi Roland ? Lorsqu’on parle de ce héros en classe, les élèves chantent «  Halles » et scandent « Halles » ! Par la suite, cette fabrique d’épées a pris de l’importance et est devenue le magasin « Halles-armes ».

    Avez-vous entendu parler de la famille COLOHI d’Halles, championne dans la fabrication  des dés d’Halles ? Savez-vous que Madame TRAPEZOHI d’Halles a toujours eu peur qu’une épidémie de grippe décime Halles ? C’est pour cette raison que le professeur PYR  Hamid d’Halles, lui aussi, a trouvé un vaccin qu’expérimente Halles en ce moment. Connaissez-vous Monsieur SPHEROÏ d’Halles, que l’on surnomme le colosse « Halles » ou le phénomène « Halles » parce qu’il est doué d’une force herculéenne ? Et son cousin HELICOÏ d’Halles, également très connu dans le secteur ? C’est celui qui a réussi le plus sanglant casse d’Halles ; il y a eu des blessés et le sang d’Halles a coulé ! Vous souvenez-vous aussi de LALLY TOLLEN d’Halles, baron et comte ? C’est lui qui disait : « quand on tousse ici, quelle « quinte Halles » ! Il s’asseyait souvent sur un banc qu’Halles a offert par la suite à un seigneur du secteur. Ce baron a eu deux filles et un fils qu’Halles a connu comme percepteur. Aujourd’hui, est-ce qu’Halles s’en souvient ? Et je voudrais bien savoir ce que « tente-Halles » aujourd’hui!

    Depuis, le village connaît le calme et la tranquillité : on parle même de la paix d’Halles. Avez-vous goûté l’eau qu’Halles récupère dans ses sources ? Avez-vous apprécié comme il se doit, la musique qu’Halles propose lors de ses fêtes ? Connaissez-vous les « Amis de Montserrat », cette association dynamique locale qui fédère Halles, qui anime Halles, qui libère Halles, qui patronne Halles, et qui a pour origine Halles ? On voit grand dans ce petit village ! C’est ce qu’on appelle ici le paradoxe Halles !

    Si vous voulez savoir comment on fabrique les fromages, choisissez plutôt Cléry qu’Halles ! Mais si vous désirez admirer des dentelles magnifiques, faites un arrêt près du stand Halles ou à la boutique « idées-Halles »…. 

    C’est aussi dans la culture des haricots parfumés que triomphe Halles… Et, le jour de la fête de ce légume apprécié, on est surpris par les pets d’Halles, appelés aussi vents d’Halles. Encore un mot d’Halles : n’oublions pas les beaux radis qu’Halles sème. Franchement, il faut que l’on mette Halles en valeur, que l’on intègre Halles parmi les meilleurs, et que l’on « compte-Halles » dans l’élite ! Les chasseurs du secteur se donnent toujours rendez-vous chez « Halles-Ali », le patron de l’armurerie, dans la nouvelle rue du village où se sont regroupés les magasins du 21ième siècle : la boulangerie, qui a pour enseigne « Halles-pains » , l’épicerie : « Halles-dente », la droguerie : « Halles-chimie », la librairie : « Halles-pages », le club de marche :   « Halles-pistes », l’association des forts en labours : « Halles-terres », l’atelier métal : « Halles-liages », la boutique des douceurs : « Halles-câlin », la cave du vignoble : « Halles-vins », l’ espace saveur « tropique-Halles », l’officine des produits amincissants : « Halles-léger », le comptoir des denrées appétissantes 

    « Halles-léchant », la halle restaurant-auditorium pour musique douce : « Halles-les-gros », et enfin un dépôt piquant : « épines-Halles ». C’est dans cette rue que vous découvrirez  le « bureau-poste-Halles », et, sur le plan « cadastre-Halles », le futur « loque-Halles » qui accueillera les « festive-Halles » et les « récite-Halles ».Vous trouverez aussi un atelier de bobinages, la « spire-Halles », la maison de repos du dimanche chez « Dominique-Halles », l’entreprise de nettoyage des déchets de chiens sur les trottoirs chez « crottes-Halles » et enfin la « rave-Halles », grand terrain où ont lieu  les rassemblements festifs …..

    J’ai retrouvé avec plaisir un « ami qu’Halles » a invité et, avec lui et les habitants  locaux qui « orientent Halles » vers l’humour et la convivialité, je dis : « à Halles, j’ai ri ».

    Il faut rire et rire encore : c’est « le principe- Halles » ! C’est même « vite-Halles » ! Je vous quitte, car je vois le « signe-Halles » de départ et je fonce vers le « termine Halles »…

    F. G.

  • Laisser un commentaire


18 jule Blog Kasel-Golzig b... |
18 jule Blog Leoben in Karn... |
18 jule Blog Schweich by acao |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 21 jule Blog Hartberg Umgeb...
| 21 jule Blog Desaulniers by...
| 21 jule Blog Bad Laer by caso